Allez au contenu, Allez à la navigation

Lingettes

15e législature

Question écrite n° 20084 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 21/01/2021 - page 363

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de la transition écologique sur le fait que l'utilisation massive des lingettes a encore été augmentée avec l'épidémie de coronavirus. Or il s'agit de produits particulièrement gênants pour l'environnement car ils ne sont pas biodégradables. De plus, dans de nombreuses communes, les lingettes sont à l'origine de l'obstruction des réseaux d'assainissement. Il lui demande quelles sont les réflexions de son ministère sur cette problématique.



Réponse du Ministère de la transition écologique

publiée dans le JO Sénat du 18/03/2021 - page 1849

Les lingettes sont des produits à usage unique représentant un volume de déchets qui pourrait être évité puisqu'il existe d'autres solutions pour ces usages et un risque pour les réseaux d'assainissement quand les usagers les jettent dans les toilettes car elles peuvent boucher les pompes et les détériorer. Leur élimination représente ainsi un coût supplémentaire pour les collectivités chargées de la gestion des déchets et de l'épuration des eaux. Les emballages de ces lingettes comportent des conseils pour leur utilisation mais aussi des consignes à respecter pour leur élimination. Notamment, il est indiqué qu'elles ne doivent pas être jetées dans les toilettes ou dans l'environnement. La modification des comportements individuels passe par la répétition de messages de prévention. Les problèmes posés par les lingettes sont ainsi évoqués régulièrement dans la presse et nombre de collectivités confrontées aux conséquences de comportements négligents ou même parfois malveillants ont procédé sur leurs territoires à une information de leurs administrés sur les conséquences qu'il y a pour leur environnement à ne pas respecter ces consignes. Des associations de protection de l'environnement y procèdent aussi. Le ministère de la transition écologique lui-même a organisé une campagne d'information en mai 2020 indiquant comment et où jeter les lingettes et les masques afin de mobiliser la population pour préserver l'environnement.