Allez au contenu, Allez à la navigation

Accompagnement des malades « Covid long »

15e législature

Question écrite n° 20630 de M. Éric Gold (Puy-de-Dôme - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 11/02/2021 - page 895

M. Éric Gold attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la situation des personnes victimes de « Covid long ».
Face à cette réalité qui touche tous types de profils, les patients s'organisent pour être entendus, et l'organisation mondiale de la santé (OMS) a d'ailleurs récemment appelé à une prise en charge et une reconnaissance officielle des malades. Ces derniers et les associations qui les accompagnent demandent la mise en place d'un statut affection longue durée (ALD) pour l'ensemble des malades Covid, sans critère de test PCR, ni sérologie, mais sur compte rendu médical
constatant l'affection et les complications « Covid long ». La question de la reconnaissance en maladie professionnelle est elle aussi posée. En effet, le décret n° 2020-1131 du 14 septembre 2020 relatif à la reconnaissance en maladies professionnelles des pathologies liées à une infection au SARS-CoV2, s'il a le mérite d'exister, ne prend pas en compte les « Covid longs ». Il lui demande donc quelles actions le Gouvernement compte mettre en place pour faciliter la reconnaissance et l'accompagnement des « Covid longs », mais également pour renforcer la recherche autour de cette problématique qui, si elle est ignorée, pourrait devenir un enjeu majeur de santé publique.

Transmise au Ministère de la santé et de la prévention



La question est caduque