Allez au contenu, Allez à la navigation

Montée de l'insécurité en France

15e législature

Question écrite n° 22625 de M. Roger Karoutchi (Hauts-de-Seine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 06/05/2021 - page 2900

M. Roger Karoutchi attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la montée de l'insécurité en France.
Depuis l'élection du Président de la République en 2017, les Français se sentent chaque jour de moins en moins en sécurité. Selon une étude de l'institut français d'opinion publique (IFOP), 71 % des Français ressentent une hausse de la délinquance ces derniers mois. Dans les faits, depuis 4 ans, le nombre de coups et blessures volontaires n'a pas cessé d'augmenter, culminant en 2020 à 260 500 faits constatés.
Attaques de commissariats à Champigny, à Argenteuil, aux Mureaux, à Trappes, à Sarcelles, agressions d'élus, assassinats de policiers à Rambouillet, à Magnanville, actes de barbarie à Viry-Châtillon : ces faits ne sont pas anodins, ils démontrent avant tout une contestation grandissante de l'autorité de l'État, qui n'est pas tolérable et qui met en péril le pacte républicain.
À chaque attaque, à chaque assassinat, la violence et la peur s'installent un peu plus dans le quotidien des Français.
Face à ces violences, ceux qui nous défendent sont désarmés et ne disposent pas des moyens suffisants pour assurer leur protection comme celle de nos concitoyens. Si le texte de loi sécurité globale est une première avancée, il ne semble pas être à la hauteur de l'enjeu et de l'urgence de la situation. Réaffirmer l'ordre républicain et l'autorité de l'État ne peuvent être des sujets traités à la légère, il en va de la cohésion de notre société toute entière.
Ainsi, il souhaiterait savoir ce que compte mettre en place le Gouvernement pour lutter contre cette hausse constante de l'insécurité et pour réinstaurer l'ordre sur l'intégralité du territoire national.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.