Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi autorisant l'approbation du traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (ensemble deux annexes)

 

EXAMEN EN COMMISSION

Lors de sa séance du mercredi 13 octobre 2004, la commission a procédé à l'examen du présent rapport.

Un débat a suivi l'exposé du rapporteur.

A une question de Mme Maryse Bergé-Lavigne concernant la façon dont sont traités les organismes génétiquement modifiés dans ce traité, M. Robert Del Picchia, rapporteur, a répondu que les Etats-Unis privilégient les brevets qui décrivent mal et peu précisément les variétés, contrairement aux certificats d'obtention végétale. Il a donné l'exemple du « blé tendre » qui a été sélectionné exclusivement par l'homme et qui doit n'être reproduit que par lui-même car un autre mode de reproduction ne serait pas compétitif. Il a précisé que le traité avait été approuvé très récemment par l'Union européenne, le 31 mars 2004, et a enfin indiqué que ce traité était le seul garant de la circulation des ressources phytogénétiques car si l'accès à cette variabilité n'était pas possible, le recours aux organismes génétiquement modifiés deviendrait quasiment indispensable.

A une question de M. Charles Pasqua, concernant l'exclusion de trois espèces (vigne, tomate, soja) de la liste couverte par le système multilatéral, le rapporteur a répondu que ces exclusions correspondaient à plusieurs raisons : l'intérêt national pour la France (vigne), le nombre de variétés d'espèces (tomate) et la production d'OGM (soja) : le Brésil, par exemple, cultivant des OGM de soja sur trois millions d'hectares.

La commission a alors adopté le projet de loi.

PROJET DE LOI

(Texte proposé par le Gouvernement)

Article unique3(*)

Est autorisée l'approbation du traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, signé à Rome le 6 juin 2002 et dont le texte est annexé à la présente loi.

ANNEXE 1 -
LISTE DES ETATS AYANT RATIFIÉ LE TRAITÉ

TRAITÉ INTERNATIONAL SUR LES RESSOURCES PHYTOGÉNÉTIQUES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE

La Conférence de la FAO, lors de sa Trente et unième session (novembre 2001) a approuvé, par Résolution 3/2001, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. En vertu de l'article 25, le Traité a été ouvert à la signature au siège de la FAO du 3 novembre 2001 au 4 novembre 2002, pour tous les Membres de la FAO et tous les États qui, bien que n'étant pas Membres de la FAO, sont membres de l'Organisation des Nations Unies, de l'une de ses institutions spécialisées ou de l'Agence internationale de l'énergie atomique.

Au titre de l'article 26, le Traité est soumis à ratification, acceptation ou approbation des Membres et non Membres de la FAO mentionnés à l'article 25. Les instruments de ratification, d'acceptation ou d'approbation sont remis au Directeur général de la FAO. Selon les dispositions de l'article 27, le Traité est ouvert à l'adhésion de tous les Membres de la FAO et de tous les États qui, bien que n'étant pas Membres de la FAO, sont membres de l'Organisation des Nations Unies, de l'une de ses institutions spécialisées ou de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Les instruments d'adhésion sont déposés auprès du Directeur général de la FAO.

En application de l'article 28, le Traité est entré en vigueur quatre-vingt-dix jours après le dépôt du quarantième instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion, à condition qu'au moins vingt instruments de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion aient été déposés par des Membres de la FAO. Le 31 mars 2004, 13 instruments (y compris celui de la Communauté européenne) ont été déposé auprès du Directeur général de la FAO. Le nombre requis d'instruments pour l'entrée en vigueur du Traité (40) ayant été atteint, le 29 juin 2004 ledit traité est entré en vigueur.

Participants

Les instruments suivants ont été déposés à la date indiquée:

Participant

Signature

Ratification

Acceptation

Approbation

Adhésion

Algérie

 

 

 

 

13/12/2002

Allemagne

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Angola

10/10/2002

 

 

 

 

Argentine

10/6/2002

 

 

 

 

Australie

10/6/2002

 

 

 

 

Autriche

6/6/2002

 

 

 

 

Bangladesh

17/10/2002

14/11/2003

 

 

 

Belgique

6/6/2002

 

 

 

 

Bhoutan

10/6/2002

2/9/2003

 

 

 

Brésil

10/6/2002

 

 

 

 

Burkina Faso

9/11/2001

 

 

 

 

Burundi

10/6/2002

 

 

 

 

Cambodge

11/6/2002

 

11/6/2002

 

 

Cameroun

3/9/2002

 

 

 

 

Canada

10/6/2002

10/6/2002

 

 

 

Cap-Vert

16/10/2002

 

 

 

 

Chili

4/11/2002

 

 

 

 

Chypre

12/6/2002

15/9/2003

 

 

 

Colombia

30/10/2002

 

 

 

 

Communauté européenne

6/6/2002

 

 

31/3/2004

 

Congo, République du

 

 

 

 

14/9/2004

Costa Rica

10/6/2002

 

 

 

 

Côte d'Ivoire

9/11/2001

25/6/2003

 

 

 

Cuba

11/10/2002

16/9/2004

 

 

 

Danemark

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Égypte

29/8/2002

31/3/2004

 

 

 

El Salvador

10/6/2002

9/7/2003

 

 

 

Émirats arabes unies

 

 

 

 

16/2/2004

Équateur

 

 

 

 

7/5/2004

Érythrée

10/6/2002

10/6/2002

 

 

 

Espagne

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Estonie

 

 

 

 

31/3/2004

États-Unis d'Amérique

1/11/2002

 

 

 

 

Éthiopie

12/6/2002

18/6/2003

 

 

 

Finlande

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

France

6/6/2002

 

 

 

 

Gabon

10/6/2002

 

 

 

 

Ghana

28/10/2002

28/10/2002

 

 

 

Grèce

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Guatemala

13/6/2002

 

 

 

 

Guinée

11/6/2002

 

 

 11/6/2002

 

Haïti

9/11/2001

 

 

 

 

Honduras

 

 

 

 

14/1/2004

Hongrie

 

 

 

 

4/3/2004

Îles Marshall

13/6/2002

 

 

 

 

Inde

10/6/2002

10/6/2002

 

 

 

Iran, République islamique d'

4/11/2002

 

 

 

 

Irlande

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Italie

6/6/2002

18/5/2004

 

 

 

Jordanie

9/11/2001

30/5/2002

 

 

 

Kenya

 

 

 

 

27/5/2003

Koweït

 

 

 

 

2/9/2003

L'ex-République yougoslave de Macédoine

10/6/2002

 

 

 

 

Lettonie

 

 

 

 

27/5/2004

Liban

4/11/2002

6/5/2004

 

 

 

Luxembourg

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Madagascar

30/10/2002

 

 

 

 

Malaisie

 

 

 

 

5/5/2003

Malawi

10/6/2002

4/7/2002

 

 

 

Mali

9/11/2001

 

 

 

 

Malte

10/6/2002

 

 

 

 

Maroc

27/3/2002

 

 

 

 

Maurice

 

 

 

 

27/3/2003

Mauritanie

 

 

 

 

11/2/2003

Myanmar

 

 

 

 

4/12/2002

Namibie

9/11/2001

 

 

 

 

Nicaragua

 

 

 

 

22/11/2002

Niger

11/6/2002

 

 

 

 

Nigéria

10/6/2002

 

 

 

 

Norvège

12/6/2002

3/8/2004

 

 

 

Oman

 

 

 

 

14/7/2004

Ouganda

 

 

 

 

25/3/2003

Pakistan

 

 

 

 

2/9/2003

Paraguay

24/10/2002

 

3/1/2003

 

 

Pays-Bas

6/6/2002

 

 

 

 

Pérou

8/10/2002

 

 

 

5/6/2003

Portugal

6/6/2002

 

 

 

 

République arabe syrienne

13/6/2002

26/8/2003

 

 

 

République centrafricaine

9/11/2001

4/8/2003

 

 

 

République démocratique du Congo

 

 

 

 

5/6/2003

République dominicaine

11/6/2002

 

 

 

 

République populaire démocratique de Corée

 

 

 

 

16/7/2003

République tchèque

 

 

 

 

31/3/2004

République-Uni de Tanzanie

 

 

 

 

30/4/2004

Royaume-Uni

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Sainte-Lucie

 

 

 

 

16/7/2003

Sénégal

9/11/2001

 

 

 

 

Serbie-et-Monténégro 1

1/10/2002

 

 

 

 

Sierra Leone

 

 

 

 

20/11/2002

Soudan

10/6/2002

10/6/2002

 

 

 

Suède

6/6/2002

31/3/2004

 

 

 

Suisse

28/10/2002

 

 

 

 

Swaziland

10/6/2002

 

 

 

 

Tchad

11/6/2002

 

 

 

 

Thaïlande

4/11/2002

 

 

 

 

Togo

4/11/2002

 

 

 

 

Tunisie

10/6/2002

8/6/2004

 

 

 

Turquie

4/11/2002

 

 

 

 

Uruguay

10/6/2002

 

 

 

 

Venezuela

11/2/2002

 

 

 

 

Zambie

4/11/2002

 

 

 

 

Zimbabwe

30/10/2002

 

 

 

 

 

notes
1.Le 6 février 2003, le Directeur général a reçu une notification l'informant que le nom République fédérale de Yougoslavie avait été modifié en Serbie-et-Monténégro.

* 3 Voir le texte annexé au document Sénat n° 250 (2003-2004)