Allez au contenu, Allez à la navigation



Diversité sociale dans les classes préparatoires aux grandes écoles : mettre fin à une forme de « délit d'initié »

 

(2) Un « sous-ensemble » mal connu : les classes préparatoires technologiques

Les classes préparatoires ne sont pas réservées aux seuls bacheliers généraux. En effet, certaines filières accueillent spécifiquement des bacheliers technologiques :

- en classe préparatoire scientifique : les sections Technologie et Sciences Industrielles (TSI), Technologie et Biologie (TB), Technologie, Physique et Chimie (TPC) et Aptitude Technicien Supérieur (ATS) ;

- en classe préparatoire économique et commerciale à option technologique : cette voie, créée en 1976, est réservée aux titulaires d'un baccalauréat Sciences et technologie de la gestion (STG).

Cela, il est vrai, reste encore confidentiel, puisque ces classes ne concernent qu'un peu plus de 2 300 étudiants à la rentrée 2005 (2 255 dans 82 établissements publics, 66 dans trois établissements privés sous contrat situés dans l'académie de Rennes), dont 1 400 en première année. On compte 50 divisions en première année dans le public, et 32 en deuxième année.

Les bacheliers technologiques ne représentent ainsi que 4,1 % des étudiants en classes préparatoires en 2005-2006. Ces classes n'accueillent ainsi chaque année qu'un peu plus de 1 % des titulaires d'un baccalauréat technologique (hors série sciences médico-sociales, qui ne débouche sur aucune classe préparatoire).