Allez au contenu, Allez à la navigation

 


Retour Sommaire Suite

Fabrice Chable

*

Mr le Sénateur, bravo tout d'abord pour cette initiative et l'exemple d'un site bien réalisé, tout le monde n'est pas egal devant le Dieu Cyber... Cependant, la première réflexion qui me vient à l'esprit est suscitée par la découverte hasardeuse de votre site, ce qui montre bien que l'outil formidable de communication qu'est Internet est bien mal exploité, comme quoi, même avec les meilleurs outils nous ne sommes pas les meilleurs artisans, et se repose donc la question de comment communiquer ? Le " World Wide Web " va finir par nous échapper, si nous ne savons pas fédérer nos curiosités par des efforts politiques et économiques. Vous amorcez la une première démarche a laquelle nous serons attentifs et je vous souhaite la plus grande réussite.

Jean Pierre Lacon

*

M. le Sénateur, Et si vous proposiez des mariages Collèges/Entreprises ? L'entreprise achète un P.C. pour un collège et en échange, le collège développe le web de l'entreprise et forme un employé (sur 1 année scolaire) L'entreprise a tout a gagner, le coût d'un P.C. bien équipe oscillant autour de 10000 F. Le collège aussi, puisque ne faisant plus appel aux deniers publics pour financer sa salle d'ordinateurs récents. Les étudiants apprennent le journalisme, la pao, le graphisme, le réseau sur un exemple concret, réel. Ils démarrent ainsi une expérience professionnelle. La concurrence des collèges avec des entreprises peut être très faible, 1 ou 2 projets par collège et par an, surtout dans des zones rurales. Enfin, ces entreprises concurrencées par les collèges pourraient aussi participer a la formation des étudiants. Voilà. G. Lucato

Gilles LUCATO

Etonnant que les intéressés soient contactés aussi ouvertement alors qu'une mission va décider de leur sort. Cette mission devrait, à mon sens, mettre en valeur les points suivants :

- Il n'est jamais profitable de mettre " dans le même sac " les utopistes, rêveurs, savants Cosinus qui ont crée cet outil surpuissant qu'est le Web et les marchands du temple dont les ravages s'exercent déja sur les sites anglo-saxons

- Il est (toujours) évident que les marchands du temple et les plus stupides et malfaisants des hommes (je pense aux réseaux pédophiles) soient les plus dangereux ennemis des savants Cosinus.

- Le négoce est une chose, l'échange d'idées en est une autre, les régulations (si régulations il doit y avoir) doivent en tenir compte A-t-on remarqué que le QI global des internautes est le même que celui de l'ensemble de la population. Certes Internet a un aspect " surpuissant " cependant, souvenons nous que " il est impossible d'obliger à boire un cheval qui n'a pas soif " Je ne pense pas qu'Internet rende ses usagers plus aptes à quoi que ce soit Simplement celui qui ne s'en sert pas, ou ne sait pas s'en servir, met de son coté toutes les chances de devoir s'inscrire à l'ANPE. Cet apprentissage est nécessaire, non suffisant 

Retour Sommaire Suite