Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information



Retour Sommaire Suite

Luc VILLEVIEILLE

*

Internet a été et reste un outil extraordinaire pour les chercheurs du monde entier qui ont pu travailler ensemble depuis 20 ans, abolissant les distances, les décalages horaires et les langues (ce dernier point par l'utilisation exclusive de l'anglais). Les progrès réalisés dans tous les domaines scientifiques par ces échanges électroniques ont été fulgurants. Maintenant Internet est ouvert à tout le monde et cette démultiplication aura des conséquences que nous sommes incapables d'imaginer, dans les domaines artistiques, économiques, sociaux, politiques.

Nous sommes 150 millions d'internautes, bientôt 1 milliard ?

Par Internet nous sommes tous voisins. Quel que soit le sujet qui nous passionne, nous trouvons toujours quelqu'un avec qui nous pouvons approfondir, confronter, progresser.

Baisser les coûts de connexion, former massivement les utilisateurs, en particulier les enfants à maîtriser et exploiter intelligemment cette nouvelle technologie doivent être les priorités des pouvoirs publics. Internet est à la fois une formidable opportunité et un virage à ne pas manquer pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Internet s'impose de manière irréversible à l'intérieur des entreprises (Intranet) et commence à s'imposer entre entreprises (extranet). Grâce au Minitel, la France a beaucoup d'avance sur la conception de services interactifs (essayez actuellement de réserver un billet d'avion sur Internet !). Il serait dommage de perdre cette avance en temporisant la transposition de ces services sur Internet, sous le simple prétexte de perdre la manne liée à la rétribution à la connexion.

Par contre, à l'intérieur des entreprises la France est en retard principalement parce que l'habitude de travailler en groupe informel n'a jamais été développée et parce que le haut management des entreprises met souvent un point d'honneur à ne pas utiliser l'outil informatique. La technologie Internet permet de rattraper très rapidement ce retard par sa simplicité de mise en oeuvre sur un réseau interne d'entreprise. J'espère que votre mission permettra d'ouvrir les yeux des chefs d'entreprises en leur montrant qu'Internet va bien au delà de la simple communication. C'est un véritable environnement de travail coopératif, les outils existent pour développer des applications industrielles et commerciales (suivi commercial, support client, circuits d'approbation, traitement de commandes, etc.) ou pour mettre en place des projets interentreprises. Les habitudes de travail changent, les échelons hiérarchiques sont bousculés, l'impact sur l'organisation de l'entreprise est loin d'être négligeable. Toutes les entreprises et administrations seront confrontées à ces changements et il est préférable de les anticiper et de les planifier plutôt que de les mettre en oeuvre sous la pression de la concurrence. Bonne chance à votre mission. Jean Faget. Président W4. start-up française.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli