Vous êtes ici : Rapports > Rapports d'information



Retour Sommaire Suite

Michel TURIN

*

L'intention est louable et la méthode aussi, mais tout cela n'est quand même pas aussi franc que les déclarations d'intentions ne le feraient penser. Il est remarquable que les questions qui sont posées dans les rubrique " A votre avis " évitent assez adroitement la cause n° 1, qui est celle du manque d'entrain des fournisseurs d'infrastructures et de services de la télématique française à enfourcher l'Internet simplement parce que cela contrarie leurs intérêts économiques.

La France dispose effectivement d'une grosse population de professionnels rodées en la matière, que les technologies Internet n'effraient pas tant que cela, mais celle-ci a été si grassement nourrie sur la manne du Minitel pendant pas mal d'années qu'elle a bien du mal à s'imaginer surfant la vague de l'Internet, qui plus est en compétition avec de jeunes californiens sveltes et aux dents longues.

N'importe quel toubib généraliste de campagne prescrirait et en tout bon sens une cure d'amaigrissement sans avoir besoin de faire faire moultes analyses. Mais cela suppose que le patient soit suffisamment motivé pour accepter le régime et s'y tenir, ce qui parait tout à fait improbable tant que la manne continue à nourrir ses hommes. Je connais personnellement des fournisseurs de services Minitel qui l'avouent aussi franchement que cela en privé et réfléchissent sérieusement à la question depuis quelque temps mais n'ont pas encore trouvé le courage de passer à l'acte, alors en attendant ils racontent n'importe quelles sornettes en public pour continuer à justifier leur job.

Faute d'aborder cette question de front, en toute franchise et avec énergie, cette mission ne pourra atteindre que des objectifs subalternes, qui auront peu d'effets.

Didier Lebrun

*

Je suis membre du conseil économique et social de Rueil-Malmaison où j'apporte ma contribution à la promotion des NTIC dans la commune. Votre mission est à mes yeux d'une importance capitale car le développement des NTIC se heurte à l'esprit cartésien de nos compatriotes, en particulier de certains élus qui n'ont pas encore évalué l'enjeu de la maîtrise de ces technologies. Un grand mouvement pédagogique national devrait suivre votre rapport. Je vous exprime tout mon encouragement. respectueuses salutations.

Retour Sommaire Suite



Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat | Recherche
Liste de diffusion | RSS | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Mentions légales | Accessibilité | Liens | Ameli