Vous êtes ici : Travaux parlementaires > Comptes rendus > Compte rendu intégral


SEANCE DU 13 JUIN 2001


M. le président. Je suis saisi de deux amendements identiques.
L'amendement n° 66 rectifié est présenté par MM. César, Valade, Althapé, Doublet, Flandre, Gruillot et Leclerc.
L'amendement n° 80 est déposé par MM. Hérisson, Moinard, Huriet, Huchon, Faure, Jarlier, Barraux, Souplet, Deneux, Branger, Lesbros et Michel Mercier.
Tous deux tendent, avant le texte présenté par l'article 1er pour l'article L. 7 à insérer dans le code forestier, à insérer un article additionnel ainsi rédigé :
« Art. L ... - Dans le cadre de la gestion durable des forêts et pour permettre un approvisionnement compétitif et régulier des industries de transformation du bois, le ministre chargé des forêts assure et coordonne les participations de l'Etat au financement :
« - de la protection et de l'équilibre écologique des forêts ;
« - des travaux et actions de développement ou de formation visant à la mise en valeur et à la conservation des terrains boisés par une dynamisation de la sylviculture ;
« - du regroupement technique et économique des propriétaires forestiers ;
« - du boisement, du reboisement et de la desserte forestière ;
« - de l'amélioration de la qualité des produits forestiers et de la promotion de leur emploi.
« Il encourage ou conduit toutes les actions nécessaires à l'accroissement en qualité et en quantité de la ressource forestière, de sa mobilisation et de sa récolte, dès lors qu'elles concourent aux objectifs d'intérêt général définis à l'article L. 1, notamment à l'amélioration de la compétitivité de la filière de production, de récolte et de valorisation des produits forestiers.
« Le budget de l'Etat contribue durablement au financement des actions mentionnées au présent article. »
La parole est à M. César, pour présenter l'amendement n° 66 rectifié.
M. Gérard César. M. le ministre s'est engagé, lors de la discussion de la loi de finances, à pérenniser, grâce à des moyens budgétaires, les actions financées par le Fonds forestier national, qui avait été supprimé.
En première lecture, nous avions introduit un article L. 1er bis du code forestier. Je propose, par cet amendement, de le réintroduire avant l'article L. 7, où il serait mieux placé. Je crois me souvenir, monsieur le ministre, qu'en première lecture vous vous en étiez remis à la sagesse du Sénat.
M. le président. La parole est à M. Moinard, pour défendre l'amendement n° 80.
M. Louis Moinard. J'ajouterai simplement que cette disposition marquerait la volonté du Parlement et de l'Etat de garantir la pérennité du financement d'une politique forestière ambitieuse et durable pour les décennies à venir. C'est essentiel dans une loi d'orientation.
M. le président. Quel est l'avis de la commission sur les amendements identiques n°s 66 rectifié et 80 ?
M. Philippe François, rapporteur. Défavorable.
M. le président. Quel est l'avis du Gouvernement ?
M. Jean Glavany, ministre de l'agriculture et de la pêche. Même avis que la commissiosn.
M. le président. Personne ne demande la parole ?...
Je mets aux voix les amendements identiques n°s 66 rectifié et 80, repoussés par la commission et par le Gouvernement.

(Les amendements ne sont pas adoptés.)

ARTICLE L. 7 DU CODE FORESTIER





Haut de page
Actualités | Travaux Parlementaires | Vos Sénateurs | Europe et International | Connaître le Sénat
Recherche | Liste de diffusion | Contacts | Recrutement | Plan | Librairie | FAQ | Liens | Ameli