Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Pénurie de médicaments et de vaccins

Dernière mise à jour le 2 octobre 2018
Partager cet article :
  • sur Facebook
  • sur Twitter
  • sur Google Plus
  • sur LinkedIn

Mardi 2 octobre 2018, Jean-Pierre DECOOL, rapporteur, a rendu publiques les conclusions du rapport "Pénuries de médicaments et de vaccins : Replacer l’éthique de santé publique au cœur de la chaîne du médicament", fait au nom de la mission d’information sur la pénurie de médicaments et de vaccins, présidée par Yves DAUDIGNY.

 

 

 

Conférence de presse (2 octobre 2018)

 

Mardi 2 octobre 2018, Jean-Pierre DECOOL, rapporteur, a présenté à la presse les conclusions du rapport "Pénuries de médicaments et de vaccins : Replacer l’éthique de santé publique au cœur de la chaîne du médicament", fait au nom de la mission d’information sur la pénurie de médicaments et de vaccins, présidée par Yves DAUDIGNY.

 

 Comprendre les enjeux

 

L’indisponibilité des médicaments et vaccins est un phénomène de plus en plus préoccupant : en 2017, plus de 500 médicaments essentiels ont été signalés en tension ou rupture d’approvisionnement, soit 30 % de plus qu’en 2016. Sont concernés des médicaments de première importance dans notre arsenal thérapeutique, notamment des anticancéreux, des vaccins et des antibiotiques.

Ces ruptures conduisent à des pertes de chance inacceptables pour les patients et mettent en danger la qualité et le fonctionnement de notre système de santé. Du fait de la délocalisation à l’étranger de la plupart des structures de production de médicaments, c’est l’indépendance sanitaire de notre pays qui est désormais remise en cause.

Face au défaut de transparence sur les origines de ces pénuries et les responsabilités en jeu, la défiance s’accroît entre les acteurs de la chaîne du médicament, du fabricant au pharmacien, en passant par les dépositaires, les grossistes-répartiteurs et les prescripteurs. Comment prévenir les pénuries résultant de difficultés de production ? Comment restaurer la confiance entre les acteurs de la chaîne de distribution du médicament ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles la mission d’information s’est attachée à répondre.

En savoir plus :

Photo © Sénat.