Allez au contenu, Allez à la navigation

Mieux protéger notre patrimoine scientifique et nos libertés académiques

Rapport d'information de M. André GATTOLIN, fait au nom de la MI Influences étatiques extra-européennes n° 873 (2020-2021) - 29 septembre 2021

Longtemps préservé, le monde de la recherche et de l'enseignement supérieur français n'est désormais plus à l'abri des tentatives d'influence venant d'États étrangers. Certains pays déploient des stratégies systémiques qui frôlent parfois l'ingérence. Tel est le constat établi par la mission d'information, constituée en juillet 2021 à l'initiative du groupe Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants (RDPI) sous la présidence de Etienne Blanc (LR, Rhône), avec comme rapporteur André Gattolin (RDPI, Hauts-de-Seine).

Après avoir entendu une cinquantaine de personnalités françaises et étrangères, interrogé l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur et étendu ses investigations à plusieurs pays d'ores et déjà touchés par ce phénomène (l'Australie, La Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Canada), la mission d'information alerte sur la réalité de la menace.

Elle formule 26 recommandations regroupées en 5 objectifs, afin d'armer notre pays et de préparer les établissements à ce qui sera l'un des grands défis du XXIème siècle : préserver et mieux protéger notre patrimoine scientifique, nos libertés académiques et l'intégrité de la recherche.

A lire aussi

Tous les documents de la rubrique