Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir du programme de réalisation du missile S 45

9e législature

Question écrite n° 17304 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/09/1991 - page 1988

M. Philippe Madrelle demande à M. le ministre de la défense suite à la réponse parue au Journal officiel, Sénat, Débats parlementaires, questions du 5 septembre concernant l'avenir du programme de réalisation du missile S 45, de bien vouloir lui apporter des précisions quant aux termes suivants de cette réponse : " ces études couvrent deux familles de missiles : un missile balistique qui pourrait équiper à la fois les S.N.L.E. et le plateau d'Albion et un missile non balistique aux modes de pénétration différentiés par rapport au précédent ".



Réponse du ministère : Défense

publiée dans le JO Sénat du 26/12/1991 - page 2917

Réponse. - Les réflexions portant sur le remplacement des missiles du plateau d'Albion et des Mirages IV ont été entreprises au début des années 1980. Elles ont débouché sur un missile sol-sol balistique de petite taille. La version mobile, initialement envisagée, a été abandonnée comme l'a indiqué le Président de la République, mais les études relatives à la version fixe, le S 45, ont été poursuivies afin de conserver une possibilité de relève des S 3 du plateau d'Albion et d'assurer le maintien des compétences technologiques et industrielles en matière de missiles balistiques. La possibilité de réaliser un missile balistique pouvant équiper à la fois les sous-marins nucléaires et le plateau d'Albion est apparue après étude des données les plus récentes dans les domaines stratégique, technique et financier. En ce qui concerne le missile non balistique air-sol à moyenne ou longue portée, les études en cours sont poursuivies. Le débat qui s'engagera au Parlement lors de la présentation de la nouvelle loi de programmation militaire sera l'occasion d'évoquer la poursuite de la modernisation de nos forces nucléaires, la dissuasion nucléaire restant le fondement de notre politique de défense.