Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir du franc Pacifique

9e législature

Question écrite n° 17630 de M. Daniel Millaud (Polynésie française - UC)

publiée dans le JO Sénat du 10/10/1991 - page 2202

M. Daniel Millaud souhaiterait obtenir de la part de M. le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et du budget, des précisions sur l'avenir du franc Pacifique. Il souhaiterait savoir si cette question a été envisagée lors de la réunion d'Apeldoorm, réunion consacrée à la préparation du traité sur l'Union économique et monétaire. En cas de réponse positive, il souhaiterait savoir si l'avenir du franc Pacifique a été abordé, non seulement par rapport à la métropole et aux pays de la C.E.E., mais aussi par rapport aux pays A.C.P., problème qui n'est pas sans intérêt dans la région du Pacifique.



Réponse du ministère : Économie

publiée dans le JO Sénat du 16/01/1992 - page 128

Réponse. - La question de l'avenir du franc Pacifique n'a pas été évoquée lors de la réunion informelle des ministres de l'économie et des finances des Douze, tenue à Apeldoorn du 20 au 22 septembre 1991, et n'avait pas lieu de l'être. Sur le fond, il n'est pas dans l'intention du Gouvernement de mettre en cause l'existence du franc Pacifique pas plus d'ailleurs que celle du franc C.F.A. et leur lien avec le franc. La progression vers l'Union économique et monétaire jusqu'à la monnaie unique consolidera la stabilité monétaire en Europe et sera donc bénéfique à l'économie de la région du Pacifique.