Allez au contenu, Allez à la navigation

Nouvelle vague de suppression de postes de RASED

13e législature

Question écrite n° 23249 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 05/04/2012 - page 819

M. Roland Courteau expose à M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative que, selon les informations en sa possession, une nouvelle vague de suppression de postes de RASED (réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté) serait prochainement programmée.

Il lui indique que depuis 2008, ce sont près de 5 000 postes de ces enseignants spécialisés dans le soutien aux élèves en difficulté scolaire qui auront ainsi disparu.

Il tient à lui rappeler, par ailleurs, que de telles mesures ont pour conséquence de ne plus accompagner les familles et de laisser les enseignants désarmés face à des enfants qui n'apprennent pas.

Or « l'aide personnalisée », comme cela a bien été souligné par l'inspection générale en 2009, ne peut en aucun cas remplacer les RASED.

Il lui demande de bien vouloir lui indiquer s'il compte persister dans cette voie, particulièrement préjudiciable pour les enfants en difficulté, ou si, au contraire, il entend opter pour le maintien et le renforcement des postes de RASED.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque