Allez au contenu, Allez à la navigation

Moustique tigre

13e législature

Question écrite n° 23331 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 12/04/2012 - page 901

M. Roland Courteau attire l'attention de Mme la secrétaire d'État chargée de la santé sur les conséquences de l'installation, en France, depuis 2004, du moustique tigre (Aedes albopictus).

Celui-ci est, à la différence de ses congénères, un vecteur de maladies, la dengue et le chikungunya notamment.

Il lui indique que la période durant laquelle le moustique tigre est le plus actif s'étend de mai à novembre.

Implanté dans le sud de la France, il pourrait gagner des régions plus au nord et vers l'ouest.

Il lui demande quelles mesures précises ont été engagées en matière de surveillance ou de contrôle et visant à protéger la santé humaine et quelles dispositions ont été prises permettant de stopper le développement de cette espèce et sa propagation.

Transmise au Ministère des affaires sociales et de la santé



La question est caduque