Allez au contenu, Allez à la navigation

Dangers de l'externalisation des missions de sécurité

13e législature

Question écrite n° 23692 de M. Philippe Madrelle (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 07/06/2012 - page 1334

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre du redressement productif sur les conséquences de la pratique d'externalisation des missions de sécurité, de surveillance et d'accueil. L'atelier industriel de l'aéronautique (AIA) de Bordeaux a recours à de telles pratiques pour assurer les fonctions de sécurité et de filtrage ; depuis 2001, onze sociétés se sont succédé sur le site de l'AIA et ont toutes été confrontées à des difficultés financières avec les inévitables conséquences pour les salariés. En outre, la situation de ces salariés ne leur permet pas d'exercer leur mission de sécurité dans les meilleures conditions et correspondant au cahier des charges fixé par l'AIA. En conséquence, il lui demande s'il ne juge pas opportun d'envisager, à la fois pour des motifs économiques et pour des motifs sociaux, la réinternalisation de cette fonction relative à la sécurité des établissements d'État.

Transmise au Ministère de la défense



La question est caduque