Allez au contenu, Allez à la navigation

Observations et recommandations de la Cour des comptes sur le Mobilier national et les Manufactures nationales

15e législature

Question écrite n° 09233 de Mme Françoise Férat (Marne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/2019 - page 1204

Mme Françoise Férat interroge M. le ministre de la culture sur les observations et les recommandations de la Cour des Comptes sur le Mobilier national et les manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie (MNGBS).
Des observations très fortes ont été consignées dans le rapport de la Cour des comptes sur la gestion et les activités de ces institutions, gardiennes de pans entiers du savoir-faire et du patrimoine français. La Cour dénonce « une institution à bout de souffle », « une configuration propice à l'immobilisme », « une gestion sclérosée des ressources humaines », « de nombreuses défaillances dans l'accomplissement des missions ». Il y est pointé un temps de travail effectif au Mobilier national de 30 heures par semaine et le nombre de jours « réellement travaillés » oscillerait entre 120 et 176 jours par an selon les services et les ateliers.
Elle lui demande quelle est sa réaction à propos de cette analyse formulée sur ces institutions dont il à la tutelle et ses appréciations sur les recommandations de la Cour des comptes, au regard, d'une part, de la rationalisation des moyens et, d'autre part, de la qualité patrimoniale et la préservation du savoir-faire.

Transmise au Ministère de la culture



En attente de réponse du Ministère de la culture.