Allez au contenu, Allez à la navigation

Déserts médicaux en Outre-Mer et démographie médicale

15e législature

Question écrite n° 09293 de M. Dominique Théophile (Guadeloupe - LaREM)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/2019 - page 1220

M. Dominique Théophile interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la persistance des « déserts médicaux » en Outre-mer.
La crise actuelle des soins médicaux en Guyane rappelle que les Outre-mer souffrent toujours d'un nombre insuffisant de médecins et de praticiens hospitaliers. Seul territoire français autorisé à recruter du personnel médical hors de l'Union européenne, la Guyane étudie en effet la possibilité de faire appel à une centaine de médecins cubains, au printemps 2019.
De plus, selon le Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière (CNG), le taux de vacance statutaire des postes de praticiens hospitaliers atteint désormais 27 % en métropole contre 37,7 % en Outre-mer. Ce taux est par exemple de 38,7 % en Guadeloupe, 42,7 % à Mayotte et 77,8 % à Saint-Pierre et Miquelon. Dans un contexte de vieillissement de la population et donc d'augmentation des besoins en soins médicaux, cette situation est alarmante.
Ainsi, il lui demande si des mesures nouvelles sont envisagées pour lutter contre les déserts médicaux en Outre-mer, afin de promouvoir un égal accès aux soins pour nos concitoyens.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.