Allez au contenu, Allez à la navigation

Statut des personnels de la restauration ferroviaire

15e législature

Question écrite n° 10243 de M. Pierre Laurent (Paris - CRCE)

publiée dans le JO Sénat du 02/05/2019 - page 2344

M. Pierre Laurent attire l'attention de Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur le projet de rattacher les personnels de la restauration ferroviaire à la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration.
Ce projet s'inscrit dans un contexte où l'entreprise de restauration ferroviaire Newrest Wagon Lits a déjà fortement eu recours à l'intérim et supprimé des dizaines d'emplois depuis son arrivée en 2016.
Parallèlement et paradoxalement, il est envisagé que les agents du service commercial trains (ASCT), en plus de leurs fonctions habituelles de contrôle par exemple, participent à un service de restauration ferroviaire dans les TGV Ouigo qui jusqu'ici en étaient dépourvus.
Les représentants des personnels souhaiteraient tout au contraire que les personnels de la restauration ferroviaire soient rattachés par cohérence à la convention régissant les personnels ferroviaires, souhaitent la mise en place d'un équipage de restauration sur tous les trains mais refusent la transformation des ASCT, dont les contrôleurs, en serveurs.
Il lui demande ce qu'elle compte faire face à ces demandes.

Transmise au Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports.