Allez au contenu, Allez à la navigation

Insuffisance des conditions de sécurité des baignades et d'encadrement en matière d'apprentissage des nages

15e législature

Question écrite n° 10602 de M. François Bonhomme (Tarn-et-Garonne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 30/05/2019 - page 2841

M. François Bonhomme interroge Mme la ministre des sports sur l'insuffisance des conditions de sécurité des baignades et d'encadrement en matière d'apprentissage des nages, et sur le rôle des maîtres-nageurs sauveteurs dans ces matières qui pourrait être renforcé pour pallier cette carence.

Il rappelle qu'un enfant sur deux entrant en classe de sixième ne sait pas ou peu nager.

Il s'agit là d'un véritable problème de santé publique, en témoignent les chiffres de noyades suivies de décès dont l'augmentation a été significative entre le 1er juin et le 30 août 2018 par rapport à la même période en 2015.

En effet, sur 366 noyades en piscine ayant eu lieu au cours de l'été 2018, 232 (63 %) ont eu lieu en piscine familiale et 173 (75 %) concernaient des enfants de moins de 6 ans.

Pour ce qui a trait aux noyades en piscine privée à usage collectif, en piscine publique ou en privée d'accès payant, dont le nombre s'élevait à 134 noyades durant l'été 2018, 63 soit 47 % concernaient des enfants de moins de 6 ans.

De tels chiffres soulignent la nécessité de mettre en place des projets pédagogiques qualitatifs, mis en œuvre dans le cadre de l'équipe pédagogique, par les professionnels de la natation et du sauvetage que sont les maîtres-nageurs sauveteurs, afin de prodiguer et renforcer un véritable apprentissage du savoir nager.

Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser les mesures envisagées par le Gouvernement afin de mettre en œuvre un véritable programme d'apprentissage du savoir nager en s'appuyant sur la compétence des maîtres-nageurs sauveteurs ainsi que les mesures envisagées afin de former davantage de maîtres-nageurs sauveteurs et de renforcer leur surveillance des baignades.



En attente de réponse du Ministère des sports.