Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir des étudiants en préparation de soins infirmiers

15e législature

Question écrite n° 10681 de M. Pierre Médevielle (Haute-Garonne - UC)

publiée dans le JO Sénat du 30/05/2019 - page 2830

M. Pierre Médevielle interroge Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur les offres d'orientation proposées par parcoursup aux élèves ayant suivi la préparation aux concours de soins infirmiers.
La loi n° 2018-166 du 8 mars 2018 relative à l'orientation et à la réussite des étudiants dispose que la sélection des candidats aux études de soins infirmiers se fait désormais via la plateforme d'orientation post-bac, parcousup. L'arrêté du 3 janvier 2019 définit les connaissances et les compétences attendues pour la réussite dans la formation au diplôme d'État d'infirmier.
Malgré cette modification, les préparations publiques ou privées ont été maintenues sur le territoire et les étudiants inscrits à la rentrée de septembre 2018 ont été rassurés sur l'intérêt de suivre une telle formation. Dans un discours prononcé à Caen le 5 juillet 2018, la ministre de l'enseignement supérieur avait affirmé : « Il n'y aura aucune année blanche, aucune année perdue. Les étudiants qui ont fait le choix à la rentrée 2018, de se préparer aux études d'infirmier pourront tirer le plein parti de cette préparation lors de la procédure d'admission. Leur parcours sera pleinement pris en compte et l'analyse des dossiers d'admission tiendra compte de cette nécessaire transition… ».
Aujourd'hui, les réponses aux demandes d'orientation ont été présentées aux candidats. Dans de nombreuses écoles de préparation aux soins infirmiers, l'ensemble des étudiants ayant suivi la formation ont été exclus des instituts de formation en soins infirmiers (IFSI).
Ces étudiants ont financé une formation (2 700 €) qui n'est pas reconnue par le processus de sélection parcoursup. Ils auront perdu deux ans, deux années blanches dans leur cursus scolaire et ressentent un sentiment légitime d'abandon.
Il lui demande les mesures qu'elle entend prendre afin de réparer ces injustices flagrantes en reconnaissant la formation de préparation suivie.

Transmise au Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation



En attente de réponse du Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.