Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet d'implantation d'un parc éolien sur l'estuaire de la Gironde

15e législature

Question orale n° 0833S de Mme Florence Lassarade (Gironde - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3016

Mme Florence Lassarade appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur le projet d'implantation d'un parc éolien sur l'estuaire de la Gironde, dit « du Blayais ». Ce projet prévoit l'implantation d'une quarantaine d'éoliennes de 180 mètres chacune par EDF entre Blaye et Mortagne-sur-Gironde. Cette zone est une zone humide classée Natura 2000 et une zone de protection spéciale (ZPS) de la directive 2009/147/CE du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages. Elle abrite de nombreuses espèces animales et végétales classées, dont certaines sont en voie de disparition. L'estuaire est aussi un important couloir pour les oiseaux migrateurs ainsi qu'un espace de repos. L'implantation de ce parc éolien constitue une menace importante pour la biodiversité de cette zone. De plus, l'implantation d'un tel parc pose la question de son futur démantèlement à horizon d'une vingtaine d'années. La réalisation de ce parc aurait aussi une incidence considérable sur le tourisme fluvial, et sur l'œno et l'agro-tourisme. Le développement du projet hydrolien qui figure dans le contrat de partenariat autour du grand port maritime de Bordeaux pourrait être une solution alternative plus respectueuse de l'environnement et de l'économie locale. L'hydrolien présente en outre l'avantage d'avoir un rendement supérieur à celui des éoliennes. Ce projet éolien a déjà suscité de nombreuses oppositions en Gironde et en Charente-Maritime. Au regard de ces éléments, elle souhaiterait savoir quel projet le Gouvernement entend privilégier pour l'estuaire de la Gironde.



En attente de réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire.