Allez au contenu, Allez à la navigation

Embauche des personnes en attente de décision de leur demande d'asile

15e législature

Question écrite n° 10698 de Mme Christine Prunaud (Côtes-d'Armor - CRCE)

publiée dans le JO Sénat du 06/06/2019 - page 2923

Mme Christine Prunaud attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur l'embauche des personnes en attente de décision de leur demande d'asile.
Dans les Côtes-d'Armor, comme partout en France, certaines entreprises présentent des difficultés à recruter du personnel, notamment dans la restauration, le bâtiment, le maraîchage, les services à la personne...
La législation permet l'accès au travail des demandeurs d'asile mais les restrictions contenues dans la loi rendent ces embauches très complexes.
Dans ce département, des entreprises n'ont pas eu l'autorisation d'embaucher des personnes dont le profil avait retenu toute leur attention. Les personnes qui postulaient sont des étrangers autorisés par la préfecture à séjourner sur le territoire français en attendant que l'on statue sur leur recours concernant un refus de droit d'asile.
Ces procédures sont longues et peuvent durer des années durant lesquelles les demandeurs sont logés et reçoivent une petite allocation. Pourtant ces personnes dans l'attente souhaitent travailler.
Pour ces raisons, elle lui demande de bien vouloir faciliter l'accès à l'emploi aux demandeurs d'asile qui sont autorisées à séjourner sur notre territoire depuis plus de six mois, comme l'indique la loi.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.