Allez au contenu, Allez à la navigation

Revalorisation des retraites agricoles

15e législature

Question écrite n° 10775 de Mme Christine Herzog (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3022

Mme Christine Herzog attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la situation préoccupante des retraités agricoles. Les derniers chiffres du conseil d'orientation des retraites (COR) indiquent que la retraite moyenne est de 730 euros par mois pour une carrière complète de non salarié agricole, alors qu'elle atteint 1 800 euros en moyenne pour l'ensemble des retraités français. Récemment, la majorité à l'Assemblée nationale a refusé d'examiner une proposition de loi visant à augmenter ces pensions à hauteur de 85 % du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), malgré l'avis favorable de tous les groupes politiques d'opposition. Certes, le Gouvernement a lancé les travaux de la réforme des retraites, incluant les organisations syndicales agricoles, mais, compte-tenu du manque de visibilité sur son contenu et sur son agenda, elle lui demande les mesures qu'il envisage de prendre pour revaloriser ces pensions et notamment celles des retraités qui vivent sous le seuil de pauvreté, d'ici à la mise en œuvre de cette réforme.



Réponse du Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2019

Le texte de cette réponse n'est pas disponible à ce jour.