Allez au contenu, Allez à la navigation

Multiplication des agressions d'agriculteurs

15e législature

Question écrite n° 10815 de M. Hervé Maurey (Eure - UC)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3023

M. Hervé Maurey attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la multiplication des agressions d'agriculteurs.
Les agriculteurs sont victimes de manière croissante d'agressions physiques dans le cadre de leur activité. Ces agressions sont bien souvent liées à l'utilisation par la victime, pourtant dans le respect des règles applicables en la matière, de produits phytosanitaires.
Si la réduction du recours aux produits phytosanitaires est un objectif à atteindre – pour lequel les agriculteurs se mobilisent – ces actes de violence pour ce motif sont inacceptables.
Les éleveurs sont également la cible d'actions de mouvements « antispécistes » dont les conséquences peuvent être particulièrement néfastes. Ainsi dans l'Eure, la tentative de « libération » d'un élevage de dindes en avril 2019 par l'un de ces groupes a conduit au décès de 1 500 de ces animaux.
Ces actes ont un effet traumatisant pour les agriculteurs qui en sont victimes et développent plus largement un sentiment d'insécurité dans l'ensemble de la profession. Ils sont révélateurs d'une défiance croissante vis-à-vis des exploitants agricoles alors même qu'ils contribuent à notre souveraineté alimentaire et à l'aménagement du territoire.
Aussi, il lui demande les mesures qu'il compte prendre pour remédier à cette situation.

Transmise au Ministère de l'intérieur



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.