Allez au contenu, Allez à la navigation

Besoins et coûts des mobilités en territoires isolés

15e législature

Question écrite n° 10825 de M. Alain Marc (Aveyron - Les Indépendants)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3055

M. Alain Marc attire l'attention de Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur les besoins et les coûts des mobilités en territoires isolés.
Les habitants des territoires ruraux isolés ont besoin de se rendre dans les grands pôles situés à proximité pour des raisons administratives, culturelles ou médicales. Ces besoins ont un coût difficilement supportable pour une partie de la population concernée. À titre d'exemple, depuis que la sécurité sociale ne participe plus au remboursement des déplacements obligatoires de soins spécialisés pour une intervention chirurgicale, il coûte au patient plusieurs centaines d'euros de transport en taxi. Seul le transport en vue de l'intervention chirurgicale est pris en charge. En revanche la consultation avec le cardiologue ou l'anesthésiste demeure aux frais du patient qui, de surcroît, doit prendre en charge son transport si la consultation concerne une affection non reconnue comme étant une « longue maladie reconnue ».
Ces coûts sont un frein à l'attractivité des territoires ruraux.
En conséquence il lui demande de lui indiquer les mesures que le Gouvernement envisage de prendre afin de remédier à cette situation pénalisante pour les territoires ruraux français.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.