Allez au contenu, Allez à la navigation

Prise en charge par la solidarité nationale des chiens guides d'aveugles

15e législature

Question écrite n° 10837 de Mme Sylvie Goy-Chavent (Ain - UC)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3046

Mme Sylvie Goy-Chavent appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la prise en charge financière par la solidarité nationale du coût d'un chien guide par un déficient visuel.

Aujourd'hui, ces chiens sont offerts par des associations qui financent leur dressage.

Chaque année, ce sont deux cents chiens qui sont ainsi dressés en France, alors que 2 millions de personnes déclarent une déficience visuelle, que 61 000 d'entre elles souffrent d'une cécité complète et 146 000 d'une cécité profonde.

Elle lui demande donc de lui indiquer les mesures que le Gouvernement entend prendre en matière de prise en charge financière de ces chiens.

Transmise au Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées.