Allez au contenu, Allez à la navigation

Pénurie de dons du sang

15e législature

Question écrite n° 10859 de M. Antoine Lefèvre (Aisne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 13/06/2019 - page 3047

M. Antoine Lefèvre attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé à l'occasion du 14 juin 2019, journée mondiale des donneurs de sang, sur les faibles et insuffisantes réserves de poches de sang dénoncées par l'établissement français du sang (EFS). Alors que quatorze jours d'avance sont nécessaires, seuls dix jours de stocks sont actuellement assurés. Les réserves de sang sont en effet à leur plus bas niveau depuis huit ans. 10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour couvrir les besoins du million de malades sur le territoire français. Aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles, et leur durée de vie est très courte (sept jours pour les plaquettes, quarante-deux jours pour les globules rouges). Un appel à la mobilisation générale du don est lancé, alors même que 170 00 donneurs sortent annuellement du fichier. Une nouvelle génération de donneurs doit ainsi se constituer et une nécessaire information à destination des jeunes, étudiant et actifs, est à développer. Alors que seulement 4 % de nos concitoyens sont donneurs, il lui demande comment elle envisage une campagne massive et durable de promotion et de sensibilisation au don de sang bénévole, élément crucial de notre efficace système de santé.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.