Allez au contenu, Allez à la navigation

Dégradation du service public de transport transilien

15e législature

Question écrite n° 11084 de Mme Jacqueline Eustache-Brinio (Val-d'Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 27/06/2019 - page 3342

Mme Jacqueline Eustache-Brinio attire l'attention de Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur la dégradation du service public de transport des transiliens et la fermeture de gares dans les zones rurales du Val-d'Oise.

En effet, depuis plusieurs années, de nombreuses gares transiliennes du Val-d'Oise sont de moins en moins desservies par la ligne J sur l'axe Pontoise-Gisors.

De nombreux usagers de communes rurales qui utilisent le train comme moyen de transport pour travailler en ville sont alors contraints de partir plus tôt pour se rendre dans une autre gare afin de pouvoir prendre leur train.

De surcroît, cette situation s'ajoute à ces réductions des effectifs du personnel administratif dans les gares et à la dégradation du matériel de distribution de billets. Cette situation amène les usagers à acheter leur billet dans une autre gare ou directement dans le train, à un tarif presque doublé.

Enfin, les trains mis à disposition par la SNCF sur l'axe Pontoise-Gisors de la ligne J ne sont pas adaptés aux personnes à mobilités réduites. En effet, les rampes d'accès aux trains sont trop hautes pour atteindre le quai, privant ces personnes d'accès.

Face à cette situation préoccupante, elle lui demande quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour apporter une solution à ces problématiques majeures pour nos compatriotes de la ruralité.

Transmise au Ministère auprès de la ministre de la transition écologique - Transports



En attente de réponse du Ministère auprès de la ministre de la transition écologique - Transports.