Allez au contenu, Allez à la navigation

Insuffisance de donneurs de moelle osseuse en France

15e législature

Question écrite n° 11716 de M. Jean Sol (Pyrénées-Orientales - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 25/07/2019 - page 3967

M. Jean Sol attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'insuffisance de donneurs de moelle osseuse en France.

Chaque année, ce sont près de 2 000 malades qui expriment un besoin d'une greffe de moelle osseuse provenant d'un donneur ayant le même profil génétique compatible.

Or, cette compatibilité est rare. En effet, les chances d'avoir un donneur compatible sont très faibles et de l'ordre de 1 sur 1 million en moyenne. De plus, la durée médiane d'attente sur le registre est de huit ans.

Ainsi, il est primordial de mobiliser le plus grand nombre de donneurs potentiels possible mais la France est très en retard par rapport à l'Allemagne par exemple qui en compte 7,6 millions contre seulement un peu plus de 260 000 dans l'hexagone et que le plan greffe 2017-2021 ne se fixe comme objectif que 310 000 inscrits d'ici fin 2021.

Considérant aussi que des progrès récents ont été réalisés comme la pré-inscription en ligne des nouveaux donneurs de moelle osseuse mise en place par l'agence de biomédecine (ABM) sur le principe d'une auto-évaluation de leur aptitude médicale et de l'adressage à domicile d'un kit salivaire, il lui demande une évaluation de ce processus et de son déploiement.

En outre, au-delà des centres donneurs où il est possible de se fournir en kits salivaires et compte tenu des délais d'inscription encore trop longs, il lui demande s'il est envisagé de déployer le dispositif et de doter par exemple les établissements français du sang (EFS) en kits salivaires pour raccourcir les délais de réception de ces derniers et faciliter les démarches.

Enfin, compte tenu du besoin considérable de nouveaux inscrits sur le registre de donneurs de moelle osseuse, il lui demande quelles sont les intentions du Gouvernement pour promouvoir le don de moelle osseuse et recruter activement.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.