Allez au contenu, Allez à la navigation

Conséquences de la canicule sur les établissements scolaires

15e législature

Question écrite n° 11959 de M. Raymond Vall (Gers - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 08/08/2019 - page 4175

M. Raymond Vall attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur l'épisode de canicule qui a conduit le Gouvernement au report de la session 2019 de l'épreuve nationale du brevet des collèges de quelques jours.
Cette décision de reporter des épreuves nationales a mis en difficulté de nombreuses familles, qui avaient des contraintes familiales ou prévu des voyages de longue date. Ne voulant pas manquer la session principale du brevet, malgré la possibilité d'une session de rattrapage en septembre, une grande adaptation a été nécessaire de leur part.
Cette vague de chaleur exceptionnelle a contraint de nombreux établissements scolaires à fermer et a mis en lumière leur manque d'équipement pour faire face à des températures particulièrement élevées. Avec le réchauffement climatique, une telle situation risque de se reproduire dans les années à venir. C'est pourquoi il demande à M. le ministre les mesures qu'il entend prendre pour adapter les établissements scolaires à de futures vagues de chaleur : stores, ventilateurs, cours végétalisées... et l'accompagnement que l'État peut apporter aux collectivités territoriales dans la réalisation des travaux nécessaires afin de garantir une température adaptée au bon fonctionnement du service public de l'éducation et éviter ainsi un nouveau report d'épreuves nationales délivrant un diplôme.

Transmise au Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales



En attente de réponse du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.