Allez au contenu, Allez à la navigation

Encadrement de l'hospitalisation à domicile

15e législature

Question écrite n° 12089 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 05/09/2019 - page 4452

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le fait que depuis une dizaine d'années, les gouvernements successifs développent l'hospitalisation à domicile, plus dans le but de réaliser des économies budgétaires que de mieux soigner les patients. L'hospitalisation à domicile dépend cependant des possibilités de l'entourage pour s'occuper de la personne concernée. Or il peut arriver d'une personne vive seule ou qu'une personne âgée ait un conjoint également âgé et incapable d'assurer la charge du malade hospitalisé à domicile. Dans ces hypothèses et d'autres du même type, la décision de renvoyer la personne malade pour une hospitalisation à domicile conduit à une impasse.
Il lui demande si la personne concernée peut alors exiger de rester en hospitalisation normale. A défaut, il souhaite connaître les solutions envisageables car du point de vu humain, il est inacceptable que les pouvoirs publics se désintéressent de ce type de problématique… ce qui est hélas parfois le cas.



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.