Allez au contenu, Allez à la navigation

Arrêt nécessaire du projet EuropaCity en cohérence avec les ambitions environnementales de la France

15e législature

Question écrite n° 12456 de M. Fabien Gay (Seine-Saint-Denis - CRCE)

publiée dans le JO Sénat du 03/10/2019 - page 4961

M. Fabien Gay attire l'attention de Mme la ministre de la transition écologique et solidaire sur la zone d'aménagement concerté de 280 hectares du triangle de Gonesse et notamment sur le projet EuropaCity.
Le président de la République a affirmé lors de la soixante-quatorzième session de l'Assemblée générale de l'organisation des Nations unies de septembre 2019 et, à cette occasion, sur les réseaux sociaux, sa volonté de lutter contre le réchauffement climatique en ne finançant pas d'infrastructures augmentant les émissions de dioxyde de carbone et polluant.
Or, EuropaCity, et plus largement les projets d'urbanisation de ces terres agricoles fertiles du triangle de Gonesse, sont des projets polluants et fortement émetteurs de dioxyde de carbone. Dans une logique de cohérence avec les ambitions de la France en termes d'environnement présentées par le président de la République, il s'agirait donc de ne pas financer et soutenir ce type de projet. C'est d'autant plus le cas que des projets alternatifs d'utilisation de ces terres agricoles fertiles existent, favorisant de fait le respect des sols, l'absorption des émissions de gaz à effet de serre, mais également les circuits courts et locaux en termes d'alimentation pour la région parisienne.
Il souhaite donc savoir si le Gouvernement va mettre en œuvre de façon cohérente les ambitions professées par le président de la République, en n'autorisant pas le projet EuropaCity mais également en préservant ces terres fertiles de l'urbanisation.



En attente de réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire.