Allez au contenu, Allez à la navigation

Tenue d'un rassemblement islamiste au parc Chanot de Marseille

15e législature

Question écrite n° 12717 de M. Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône - NI)

publiée dans le JO Sénat du 24/10/2019 - page 5360

M. Stéphane Ravier attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la « rencontre annuelle des musulmans du sud » (RAMS), organisée le 27 octobre 2019 au parc Chanot, parc des expositions qui appartient à la municipalité de Marseille.

Cet événement sert de vitrine à la confrérie des frères musulmans en France. En effet, derrière l'appellation de l'union des organisations islamiques de France (UOIF), récemment transformée en « musulmans de France », il s'agit bien du mouvement islamiste fondée en Égypte par Hassan al-Banna et reconnu comme terroriste dans de nombreux pays.

Il rappelle que de nombreux invités de ces conférences sont proches des islamistes, ou islamistes eux-mêmes. Il s'indigne qu'un tel rassemblement puisse avoir lieu au cœur de la deuxième ville de France, quelques semaines après l'attentat islamiste de la préfecture de police de Paris et deux ans après l'assassinat de deux jeunes filles sur le parvis de la gare Saint-Charles.

Il lui demande ainsi s'il va, si ce n'est prendre des mesures, s'élever contre l'organisation d'un événement islamiste à Marseille, dans un parc des expositions qui est la propriété de la municipalité de Marseille.

Transmise au Ministère de l'intérieur



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.