Allez au contenu, Allez à la navigation

Ouverture de postes supplémentaires aux concours d'aptitude au professorat d'éducation physique en 2020

15e législature

Question écrite n° 13087 de Mme Christine Prunaud (Côtes-d'Armor - CRCE)

publiée dans le JO Sénat du 14/11/2019 - page 5693

Mme Christine Prunaud attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation sur la situation des professeurs d'éducation physique et sportive (EPS). Actuellement, cette discipline est la seule à ne pas avoir d'enseignement de spécialité dans la réforme du lycée. Elle est également la seule à subir la baisse des horaires dans la réforme de la voie professionnelle. Plusieurs études pointent les besoins de la population en activités physiques et sportives. Pourtant, le syndicat national de l'éducation physique (SNEP)-fédération syndicale unitaire (FSU) a recensé près de 10 % d'établissements ou il manquait des enseignants à la rentrée, alors que les effectifs des élèves ne cesse de progresser, 34 000 en plus cette année. En lui rappelant que le projet de loi n° 2272 (Assemblée nationale, XVe législature) de finances pour 2020 annonce 440 suppressions de postes dans le second degré, elle lui demande si elle entend lancer un plan pluri-annuel de recrutement pour l'EPS avec la mise en place dès cette année de 1500 postes aux concours du certificat d'aptitude au professorat d'éducation physique internet et externe.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse



En attente de réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse.