Allez au contenu, Allez à la navigation

Accès aux places de stationnement réservées pour les personnes souffrant des handicaps les plus lourds

15e législature

Question écrite n° 13225 de M. Olivier Paccaud (Oise - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 28/11/2019 - page 5884

M. Olivier Paccaud attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées sur l'accès parfois difficile aux places de stationnement réservées pour les personnes souffrant des handicaps les plus lourds.
En effet, certains handicaps s'avèrent plus gênants que d'autres.
Il serait ainsi préférable que la notion de perte d'autonomie soit définie par des critères de glissement ainsi qu'un système de graduation permettant de donner la priorité à l'accès à des zones de stationnement réservées aux personnes en grande difficulté pour se déplacer.
Des personnes ne pouvant se mouvoir qu'en fauteuil roulant, ou ayant impérativement besoin d'espace pour sortir du véhicule (béquilles, déambulateur, appareillage, surpoids…) déplorent d'ailleurs que les places de stationnement réservées soient occupées par des personnes n'en ayant pas obligatoirement besoin mais y étant cependant autorisées.
Il souhaite savoir si l'élaboration d'un système de graduation, éventuellement avec des codes couleur, pour les places de stationnement en fonction du degré d'incapacité physique à se déplacer est envisageable.



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé des personnes handicapées.