Allez au contenu, Allez à la navigation

20 novembre 2003 : Budget 2004 - Services financiers ( rapport général - première lecture )

 

 

    retour sommaire suite

II. LA GESTION DES SUCCESSIONS ADMINISTRÉES, VACANTES OU EN DÉSHÉRENCE

A. LES EFFECTIFS CONCERNÉS

Le nombre d'agents, regroupés par catégorie et par département, affectés à la gestion des successions figure dans le tableau suivant :

Répartition des équivalents à temps plein (EATP) affectés à la gestion des successions administrées, vacantes ou en déshérence

Direction

Total des agents A

Total des agents B

Total des agents C

Direction nationale d'interventions domaniales

26

37

23

Ain

0,20

1,20

0,20

Aisne

0,00

0,80

0,20

Allier

0,00

1,00

0,15

Alpes-de-Haute-Provence

0,10

0,60

0,00

Hautes-Alpes

0,00

0,65

0,00

Alpes-Maritimes

1,00

6,90

1,00

Ardèche

0,70

1,25

0,75

Ardennes

0,00

1,00

0,00

Ariège

0,00

0,80

0,20

Aube

0,00

1,20

0,00

Aude

0,00

1,00

0,20

Aveyron

0,10

0,95

0,00

Bouches-du-Rhône (Marseille)

0,50

2,00

1,00

Bouches-du-Rhône (Aix-en-Provence)

0,00

0,40

2,00

Calvados

0,10

2,00

1,00

Cantal

0,00

0,75

0,00

Charente

0,00

1,35

0,00

Charente-Maritime

0,00

1,00

1,50

Cher

0,01

0,67

0,50

Corrèze

0,18

1,25

0,25

Haute-Corse

0,25

0,00

0,00

Corse-du-Sud

0,50

0,00

0,00

Côte-d'Or

0,50

1,80

1,20

Côtes-d'Armor

0,50

0,00

0,00

Creuse

0,25

1,06

0,56

Dordogne

0,93

1,00

0,10

Doubs

0,03

1,00

0,08

Drôme

0,20

1,50

0,00

Eure

0,90

0,16

0,18

Eure-et-Loir

0,10

0,90

0,20

Finistère

0,72

1,32

0,38

Gard

0,85

0,40

0,00

Haute-Garonne

0,80

2,00

0,00

Gers

0,00

0,40

0,00

Gironde

0,55

2,00

1,50

Hérault

0,00

2,90

0,00

Ille-et-Vilaine

0,50

2,37

0,00

Indre

0,09

1,40

0,60

Indre-et-Loire

1,00

2,25

0,25

Isère

1,80

1,40

1,50

Jura

0,20

0,80

1,30

Landes

0,10

1,00

0,00

Loir-et-Cher

0,20

1,55

0,50

Loire

1,70

2,10

0,30

Haute-Loire

0,00

0,40

0,00

Loire-Atlantique

0,05

1,40

1,95

Loiret

0,00

1,80

0,20

Lot

0,10

0,40

0,40

Lot-et-Garonne

0,08

1,00

0,30

Lozère

0,00

0,25

0,20

Maine-et-Loire

0,10

1,42

1,06

Manche

0,00

0,50

0,90

Marne

0,00

1,57

0,16

Haute-Marne

0,00

0,40

0,00

Mayenne

0,00

0,85

0,00

Meurthe-et-Moselle

0,00

6,00

2,60

Meuse

0,00

0,00

0,00

Morbihan

0,10

1,00

1,30

Moselle

0,70

0,20

0,00

Nièvre

0,00

1,05

0,25

Nord (Lille)

1,00

2,80

4,10

Nord (Valenciennes)

0,00

1,40

1,90

Oise

1,00

1,40

0,00

Orne

0,00

1,25

0,25

Pas-de-Calais

0,60

2,30

0,60

Puy-de-Dôme

1,00

2,00

1,80

Pyrénées-Atlantiques

0,00

2,00

0,80

Hautes-Pyrénées

0,00

0,20

1,30

Pyrénées-Orientales

0,35

0,00

1,40

Bas-Rhin

1,05

1,00

1,15

Haut-Rhin

0,00

1,00

0,50

Rhône

0,50

2,60

1,40

Haute-Saône

0,00

0,22

0,00

Saône-et-Loire

0,90

2,15

0,00

Sarthe

0,25

2,00

0,75

Savoie

0,10

1,00

0,40

Haute-Savoie

0,00

1,60

0,40

Seine-Maritime

0,00

1,90

0,40

Deux-Sèvres

0,00

1,25

0,00

Somme

0,06

1,35

0,86

Tarn

0,05

0,65

0,80

Tarn-et-Garonne

0,10

0,40

0,10

Var

0,50

3,00

0,50

Vaucluse

0,00

0,56

0,74

Vendée

0,55

1,80

0,20

Vienne

0,15

1,65

0,00

Haute-Vienne

0,00

0,10

1,15

Vosges

0,00

0,10

0,00

Yonne

0,05

0,30

1,05

Territoire-de-Belfort

0,05

0,85

0,10

Totaux

50,95

150,15

72,57

Le nombre d'agents de l'administration centrale affectés à la gestion des successions figure dans le tableau suivant :

Nombre d'agents affectés en administration centrale à la gestion des successions en déshérence

Administration centrale

Total des agents A

Total des agents B

Total des agents C

Total

2

-

-

La masse salariale globale des personnels affectés à la gestion des successions - dans les départements et en administration centrale - soit un total de 276 agents toutes catégories confondues, peut être évaluée à 12.540.000 euros.

B. LES MONTANTS EN JEU

1. Le nombre de successions administrées, vacantes ou en déshérence

Au 31 décembre 2002, on dénombrait 22.456 successions gérées par le service des domaines au plan national :  

- 9.510 successions administrées ;

- 10.799 successions vacantes ;

- 2.147 successions en déshérence.

La ventilation du nombre de successions par département figure dans le tableau suivant :

Ventilation des successions concernées par département

Direction

Successions administrées

Successions vacantes

Successions en déshérence

Direction nationale d'interventions domaniales

5.119

2.011

694

Ain

55

46

12

Aisne

21

86

24

Allier

12

13

16

Alpes-de-Haute-Provence

25

39

0

Hautes-Alpes

7

39

5

Alpes-Maritimes

257

552

4

Ardèche

31

16

16

Ardennes

31

35

10

Ariège

0

41

18

Aube

23

93

0

Aude

17

70

69

Aveyron

0

68

0

Bouches-du-Rhône (Marseille)

288

190

0

Bouches-du-Rhône (Aix-en-Provence)

85

214

35

Calvados

51

98

50

Cantal

0

0

0

Charente

1

64

0

Charente-Maritime

53

199

86

Cher

58

25

0

Corrèze

13

24

0

Haute-Corse

8

10

0

Corse-du-Sud

7

45

0

Côte-d'Or

72

161

5

Côtes-d'Armor

2

127

62

Creuse

21

6

0

Dordogne

19

117

1

Doubs

14

37

32

Drôme

47

101

0

Eure

61

124

0

Eure-et-Loir

14

71

0

Finistère

11

77

0

Gard

27

130

0

Haute-Garonne

236

192

61

Gers

25

32

0

Gironde

72

317

61

Hérault

5

244

0

Ille-et-Vilaine

22

136

16

Indre

43

54

0

Indre-et-Loire

72

107

0

Isère

155

319

44

Jura

20

89

10

Landes

14

56

0

Loir-et-Cher

24

48

0

Loire

52

100

9

Haute-Loire

40

20

19

Loire-Atlantique

49

130

3

Loiret

45

77

4

Lot

2

30

6

Lot-et-Garonne

6

130

44

Lozère

10

9

0

Maine-et-Loire

14

32

2

Manche

13

115

0

Marne

21

56

11

Haute-Marne

0

0

0

Mayenne

10

36

0

Meurthe-et-Moselle

136

357

274

Meuse

1

3

11

Morbihan

44

171

12

Moselle

1

10

16

Nièvre

39

99

0

Nord (Lille)

224

346

28

Nord (Valenciennes)

62

103

1

Oise

156

122

30

Orne

15

45

0

Pas-de-Calais

73

163

100

Puy-de-Dôme

17

27

1

Pyrénées-Atlantiques

27

91

1

Hautes-Pyrénées

8

74

0

Pyrénées-Orientales

4

88

0

Bas-Rhin

39

116

0

Haut-Rhin

18

89

0

Rhône

774

110

1

Haute-Saône

0

0

0

Saône-et-Loire

49

123

6

Sarthe

86

53

0

Savoie

48

159

18

Haute-Savoie

14

126

47

Seine-Maritime

10

130

2

Deux-Sèvres

12

30

0

Somme

16

95

53

Tarn

8

40

3

Tarn-et-Garonne

7

36

1

Var

67

497

47

Vaucluse

13

57

8

Vendée

32

50

31

Vienne

47

46

0

Haute-Vienne

32

8

0

Vosges

0

1

0

Yonne

28

71

14

Territoire-de-Belfort

3

5

13

Totaux

9.510

10.799

2 147

2. Le nombre de dossiers traités chaque année

Le nombre de dossiers traités depuis 1993 par année et par catégorie est présenté dans le tableau suivant :

Nombre de dossiers traité chaque année par type de succession

Année

Successions administrées

Successions vacantes

Successions en déshérence

Total

1993

2 592

4 227

2 065

8 884

1994

2 842

4 112

1 704

8 658

1995

2 546

3 951

1 711

8 208

1996

2 589

4 217

1 727

8 533

1997

2 953

4 696

1 696

9 345

1998

3 119

4 610

1 209

8 938

1999

3 303

4 588

1 410

9 301

2000

3 258

4 694

1 273

9 225

2001

3 635

4 655

706

8 996

2002

3 888

4 698

1 213

9 799

Le taux de couverture entre dossiers traités et flux d'entrées réalisé depuis 1993 figure dans le tableau suivant :

Taux de couverture : dossiers traités/dossiers entrants

Année

Taux de couverture du flux

1993

110 %

1994

105 %

1995

102 %

1996

100,5 %

1997

98 %

1998

95 %

1999

94 %

2000

91 %

2001

96 %

2002

97 %

Ce taux de couverture entre dossiers traités et flux d'entrées a régulièrement baissé depuis 1993 jusqu'en 2000. Néanmoins, une amélioration de ce taux est constatée en 2001 et 2002.

Les variations du flux des entrées et du nombre de dossiers traités expliquent l'évolution observée pendant la période considérée :

- de 1993 à 2000, le flux annuel est passé de 8.108 dossiers à 10.113 dossiers, soit une augmentation de 24,72 %, alors que, de 2000 à 2002, ce flux annuel est passé de 10.113 dossiers à 10.095 dossiers, soit une baisse de 0,18 % ;

- dans le même temps, le nombre de dossiers traités s'est élevé de 8.884 en 1993 à 9.225 en 2000, soit une hausse de 3,83 % durant la période. De 2000 à 2002, ce nombre a davantage augmenté, passant de 9.225 à 9.799, soit une progression de 6,22 %.

La durée moyenne de traitement peut être estimée à environ deux ans et six mois pour les successions non réclamées, deux ans et trois mois pour les successions vacantes et un peu moins de deux ans pour les successions en déshérence.

3. Les recettes issues des successions administrées, vacantes ou en déshérence

Il convient de distinguer, d'une part, le montant des recettes issues de l'appréhension par l'Etat des successions en déshérence et d'autre part, celui des recouvrements opérés dans le cadre de la gestion des successions administrées et vacantes.

Le montant global des recettes issues de l'appréhension par l'Etat des successions en déshérence depuis 1990 est présenté dans le tableau suivant :

Recettes issues des successions en déshérence

(en euros)

Année

Sommes appréhendées

1990

13 485 763

1991

12 762 600

1992

11 528 640

1993

10 834 345

1994

11 288 658

1995

15 301 036

1996

13 857 105

1997

13 873 091

1998

15 996 425

1999

13 517 374

2000

12 955 794

2001

9 547 932

2002

12 219 843

Le montant des recettes issues de l'appréhension par l'Etat des successions en déshérence, ventilé par département, depuis 1995 est présenté dans le tableau suivant :

Ventilation des recettes issues des successions en déshérence

(en euros)

Direction

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

Direction nationale d'interventions domaniales

7 444 643

8 044 158

8 016 142

9 639 385

4 874 522

4 378 978

2 843 593

6 405 936

Ain

44 160,27

57 898,81

-

171 232,86

167 191,52

0,00

-

562 275,24

Aisne

7 050,31

762,25

-

-

-

275 620,79

-

910 853,50

Allier

-

-

-

-

-

-

-

-

Alpes-de-Haute-Provence

-

-

-

-

-

-

-

-

Hautes-Alpes

8 229,73

-

-

-

-

0,30

-

-

Alpes-Maritimes

86 137,33

59 836,82

114 385,88

141 394,63

175 864,66

1 507 945,63

189 314,13

158 860,05

Ardèche

36 705,68

19 503,39

-

123 169,11

153 395,49

31 363,46

-

-

Ardennes

-

139 177,12

6 996,58

67 058,95

107 731,11

-

-

-

Ariège

98 740,63

181 674,46

78 948,09

-

-

-

51 686,97

-

Aube

15 723,47

7 344,56

75 559,63

113 342,47

57 650,10

131 253,19

173,18

64,04

Aude

-

-

-

-

-

-

-

-

Aveyron

-

15 770,39

-

-

-

-

-

-

Bouches-du-Rhône (Marseille)

-

539 905,80

522 631,06

893 770,50

-

20 580,62

111 624,24

7,41

Bouches-du-Rhône (Aix-en-Provence)

639 383,68

-

-

-

-

-

-

-

Calvados

-

-

-

318 565,67

-

53 593,02

-

-

Cantal

288 480,46

689,24

664,31

109 199,85

112,69

-

61 507,43

41 236,52

Charente

29 344,25

-

21 236,92

 

147 437,93

-

2 857,44

-

Charente-Maritime

523 834,16

206 458,47

52 450,42

68 351,68

136 025,75

3 957,96

-

138 649,33

Cher

-

3 994,23

-

-

-

-

901 773,88

306,91

Corrèze

-

-

-

-

-

-

-

-

Haute-Corse

-

-

-

67 873,63

-

-

-

-

Corse-du-Sud

-

-

4 433,58

-

-

-

-

-

Côte-d'Or

157 082,04

215 796,14

24 556,23

7 425,79

-

-

-

-

Côtes-d'Armor

80 285,80

4 944,59

76 975,81

374 541,42

24 821,99

188 545,65

25,54

100 134,56

Creuse

84 275,62

17 674,59

35 720,18

-

46 474,45

27 552,56

-

10 226,72

Dordogne

152 054,62

-

-

-

-

-

-

-

Doubs

126 038,47

2 035,19

-

-

136 976,90

61 880,32

255 800,07

38 300,33

Drôme

16 687,02

146 638,90

92 955,91

354 599,04

4 977,79

120 149,27

14 895,26

68 067,73

Eure

193 116,27

61 570,72

-

208 285,68

295 152,66

248 388,36

93 712,92

35 614,66

Eure-et-Loir

48 462,70

79 794,59

127 006,72

40 268,63

36 097,33

60 347,43

56 236,72

168 072,69

Finistère

-

-

-

-

-

-

-

-

Gard

-

-

-

226 704,62

551 033,13

293 899,06

-

46 795,51

Haute-Garonne

-

-

-

-

-

-

-

-

Gers

-

111 861,64

133 151,78

3 048,99

1 493,88

-

35 338,30

-

Gironde

43 393,79

80 025,06

649 116,19

482 145,79

311 225,22

285 130,97

1 362 624,62

294 071,11

Hérault

-

-

-

-

-

-

-

-

Ille-et-Vilaine

22 776,80

93 981,55

34 392,27

44 070,83

84 582,44

223 171,19

149 398,15

125 615,71

Indre

92 367,55

70 956,65

4 018,07

94 616,13

5,49

77 426,85

41 606,29

1 014,55

Indre-et-Loire

488 838,64

-

410 981,09

-

-

173 752,79

-

-

Isère

206 000,66

4 573,47

222 857,18

-

-

17 765,75

417,68

-

Jura

-

-

-

72 214,47

77 158,79

102 705,49

74 176,71

103 538,23

Landes

-

-

-

-

-

-

-

-

Loir-et-Cher

-

-

-

-

-

-

-

-

Direction

1995

1996

1997

1998

1999

2000

2001

2002

Loire

-

-

-

2 286,74

-

-

-

-

Haute-Loire

-

-

-

35 666,72

92 527,65

-

65 388,31

-

Loire-Atlantique

237 020,31

8 492,17

2 104,44

21 340,42

466 130,26

95 899,17

7 615,63

68 697,73

Loiret

1 256,70

1 381,31

2 129,68

136 599,47

226 113,16

-

-

562 884,61

Lot

6 402,86

48 865,14

-

80 027,67

3 521,52

102 733,37

97 023,95

118 607,21

Lot-et-Garonne

557 043,00

-

171 912,85

52 697,60

3 515,95

4 527,07

93 868,00

-

Lozère

-

-

-

-

-

-

-

-

Maine-et-Loire

164 775,88

132 384,89

60 794,07

57 872,38

8 945,65

32 785,61

100 702,18

14 231,59

Manche

-

-

139 802,23

-

-

-

-

-

Marne

45,47

61 613,96

54 276,56

-

6 518,42

298 124,20

87 226,82

3 256,75

Haute-Marne

190 002,59

-

-

-

-

-

-

262 269,97

Mayenne

12 575,41

-

92 102,04

42 544,60

3 559,64

172 037,51

-

5 205,27

Meurthe-et-Moselle

166 144,74

175 400,11

129 250,47

5 388,82

-

-

16 158,42

147 391,76

Meuse

-

116 607,32

11 450,75

-

138 487,17

87 037,47

18 482,66

304,90

Morbihan

-

184 616,74

31 725,32

246 822,99

-

102 723,37

138 629,06

70 584,35

Moselle

288 174,71

176 955,94

197 914,27

320,14

120 524,81

-

82 949,48

1 143,37

Nièvre

20 690,04

111 328,90

111 538,27

224,26

-

35,28

270 454,01

-

Nord (Lille)

231 452,05

596 744,48

24 110,55

148 905,55

1 707 324,92

661 197,36

-

217 681,40

Nord (Valenciennes)

190 219,19

181 457,37

221 812,80

0,71

137 761,74

186 778,44

319 597,01

117 169,43

Oise

7,78

309 332,88

10 118,81

184 187,96

334 834,38

221 814,14

37 598,31

95 969,82

Orne

159 769,64

40 343,51

58 174,52

36 558,94

98,07

121 001,60

164 756,06

5 110,23

Pas-de-Calais

14 989,79

403 844,43

152,45

122 176,05

160 166,53

231 956,27

179 078,35

24 468,20

Puy-de-Dôme

-

-

-

-

-

-

-

-

Pyrénées-Atlantiques

288 552,68

402 589,36

191 003,52

255 279,93

430 504,91

240 740,40

21 141,29

-

Hautes-Pyrénées

311 934,26

-

-

99 610,32

-

-

-

-

Pyrénées-Orientales

-

-

-

-

-

151 974,36

-

-

Bas-Rhin

105 593,55

-

218 491,60

237 300,00

-

197 037,08

26 206,71

140 710,33

Haut-Rhin

-

-

-

-

-

-

-

-

Rhône

193 827,91

-

-

-

1 522 549,38

16 849,60

200 024,64

51 377,67

Haute-Saône

-

113 958,88

-

-

-

-

412 340,71

153,00

Saône-et-Loire

131 996,22

79 458,77

73 773,96

46 971,69

86 591,28

91 492,44

-

194 486,50

Sarthe

-

-

-

-

-

-

-

-

Savoie

-

-

-

-

-

-

-

-

Haute-Savoie

94 642,05

-

512,08

868,96

-

15 118,31

20 155,81

-

Paris (Sud)

-

-

-

3 604,19

-

-

-

-

Seine-Maritime

128 412,19

129 141,13

127 988,96

134 950,06

233 805,17

206 067,00

81 375,12

181 448,10

Seine-et-Marne

-

-

-

15 118,06

44 596,52

-

2 134,45

-

Yvelines

-

-

-

-

-

-

18 151,19

-

Deux-Sèvres

266,79

-

500 550,71

66 468,92

-

151 427,45

715,14

-

Somme

69 153,50

67 901,91

327 108,05

266 382,20

21 904,36

96 132,76

117 801,51

54 769,14

Tarn

177 549,12

101 237,63

157 340,06

153,78

25,61

37 305,89

92 352,06

15 844,15

Tarn-et-Garonne

140 900,53

213,43

213,43

213,43

213,43

213,43

213,43

215,00

Var

126 892,03

174 562,54

100 420,48

526,61

69 156,57

248 802,26

279 283,10

203 429,24

Vaucluse

86 068,21

8 472,80

26 437,07

1 594,62

-

-

130 430,35

137 346,43

Vendée

100 758,38

29 609,19

-

71 056,96

61 315,85

45 974,56

154 380,19

206 589,19

Vienne

56 587,58

33 563,60

56 548,87

-

114 024,51

-

60 393,56

260,12

Haute-Vienne

-

-

-

-

-

-

-

-

Vosges

90 742,77

-

55 997,98

1 438,09

29 155,76

13 917,83

-

-

Yonne

 
 

-

-

-

661 052,26

-

-

Territoire-de-Belfort

22 775,22

-

-

-

103 568,71

-

-

-

Essonne

-

-

12 153,54

-

-

-

-

-

Val-de-Marne

-

-

-

-

-

-

-

29 473,45

Martinique

-

-

-

-

-

178 507,20

4 541,23

79 122,67

Réunion

-

-

-

-

-

521,58

-

-

Totaux

15 301 036

13 857 105

13 873 091

15 996 424

13 517 373

12 955 794

9 547 931

12 219 843

Droits de succession

22 951 554

20 785 658

20 809 636

23 994 637

20 276 060

19 433 691

14 321 897

18 329 765

Les montants figurant à la ligne « Totaux » du tableau ci-dessus correspondent aux reliquats d'actifs successoraux restant après paiement des droits de succession, lesquels sont généralement acquittés au taux le plus élevé (60 %) et sont indiqués à la ligne suivante « Droits de succession ».

Par ailleurs, votre rapporteur spécial a obtenu les montants des dix successions les plus importantes liquidées au cours des cinq dernières années, pour la seule direction nationale d'interventions domaniales.

Successions liquidées les plus importantes

(en euros)

Année de nomination

Catégorie de succession

Actif

1997

succession vacante

609 711

1997

succession vacante

581 880

1998

succession administrée

826 102

1998

succession administrée

637 823

1998

succession vacante

731 562

2000

succession vacante

693 804

2000

succession vacante

1 683 380

2000

succession administrée

1 907 600

2000

succession administrée

650 083

2002

succession vacante

544 830

La direction nationale d'interventions domaniales, qui a en charge environ 25 % des dossiers de patrimoines privés gérés par le domaine, a procédé à un relevé statistique du nombre de prises de possession de biens immobiliers dépendant des successions qu'elle a gérées depuis 1993.

Les résultats de ce relevé statistique figurent dans le tableau suivant :

Pourcentage de biens immobiliers dans les successions
gérées par direction nationale d'interventions domaniales

Année

Pourcentage

1993

25,5 %

1994

28,4 %

1995

25,5 %

1996

18,6 %

1997

20,0 %

1998

22,5 %

1999

24,4 %

2000

27,2 %

2001

26,1 %

2002

24,9 %

En ce qui concerne les successions administrées ou vacantes, les reliquats sur successions restant après apuration du passif dont sont grevés ces patrimoines sont déposés, en attendant l'expiration de la prescription trentenaire, à la Caisse des dépôts et consignations.

La Caisse des dépôts et consignations, interrogée sur ce point, a fourni les indications suivantes.

Chaque année, la Caisse, ainsi que ses préposés en province (trésoreries générales et recettes des finances), préparent la déchéance des dossiers prescrits au 31 décembre de l'année suivante en vertu de l'article 518-24 du code monétaire et financier.

Après étude de chaque dossier, pour les sommes consignées d'un montant supérieur à 152 euros, la Caisse informe les ayants droit de la survenance de la prescription, par courrier recommandé envoyé à leur dernière adresse connue ou, à défaut, au procureur de la République. Parallèlement, ces informations font l'objet d'une publication au Journal Officiel (édition des documents administratifs, publiée au début du mois d'août de chaque année). Dans un souci de transparence et de diffusion de l'information, la Caisse a abaissé ce seuil à 77 euros. En revanche, les créances inférieures à 77 euros ne font l'objet d'aucune mesure de publicité à l'occasion de la survenance de la prescription.

En l'absence de réclamation formulée avant l'intervention de la prescription, les sommes déchues augmentées des intérêts de consignation sont centralisées au siège de la Caisse, puis reversés au ministère de l'économie, des finances et de l'industrie (direction du trésor - bureau B3).

S'agissant des montants consignés au titre des successions vacantes ou non réclamées, les encours numéraires en capital s'élèvent à 211 millions d'euros (143 millions d'euros dans le réseau des préposés, 78 millions d'euros auprès du siège de la Caisse). Les données fournies par la Caisse sont des données réelles, alors que les montants relatifs au réseau résultent d'extrapolations basées sur la proportion d'encours entre le siège et le réseau (soit 65 % pour le réseau).

Les montants de déchéance reversés au Trésor au titre des trois dernières années sont les suivants.

Les reversements de la Caisse des dépôts et consignations au Trésor

(en euros)

Année de déchéance

Siège (Paris)

Réseau (extrapolation)

Total

2000

84.792

157.470

242.262

2001

210.534

390.991

601.525

2002

151.219

280.835

432.054

Les sommes reversées par la Caisse des dépôts et consignations au titre de la déchéance semblent modestes, notamment par rapport aux passifs réglés par le domaine ou aux reliquats d'actifs appréhendés chaque année au titre des successions en déshérence. Cette situation démontre que, d'une manière générale, les directions des services fiscaux procèdent à l'appréhension des successions en déshérence comportant les actifs successoraux résiduels les plus importants. A l'inverse, ne restent consignés que les seuls actifs des successions pour lesquelles la mise en oeuvre des formalités d'appréhension ne semble pas justifiée au regard des enjeux financiers en cause.

4. La contribution des domaines au recouvrement des créances publiques

Les recouvrements réalisés dans le cadre de la gestion des successions administrées et vacantes sont fréquemment destinés à apurer le passif dont sont grevés ces patrimoines. Ces encaissements ne constituent pas des recettes pour le budget de l'Etat mais permettent le remboursement de créances publiques.

Ainsi, les principaux créanciers sur les successions confiées au service des domaines sont les suivants :

- les conseils généraux (créances d'aide sociale) ;

- les propriétaires de logements loués, en particulier les organismes d'HLM (créances de loyers) ;

- les hôpitaux et maisons de retraites (frais de séjour ou de dernière maladie) ;

- les syndics de copropriété (charges de copropriété non réglées) ;

- le trésor public (créances fiscales).

Le montant des créances publiques recouvrées qui permettrait d'apprécier l'utilité sociale du service rendu à la collectivité, ne fait pas l'objet d'un recensement statistique de la part de l'administration.

Toutefois, la direction nationale d'interventions domaniales, qui assure la gestion des successions abandonnées de la région d'Ile-de-France (plus de 20 % des dossiers gérés au plan national) et dispose à cet effet d'un suivi informatisé des dossiers, a pu fournir des éléments sur la nature et le montant des sommes remboursées aux créanciers.

Ces indications, sur lesquelles peut être fondée une extrapolation des chiffres au plan national, sont récapitulées sur le tableau suivant. Compte tenu de ce mode de calcul, ils doivent être lus avec prudence.

Estimation des créances publiques recouvrées

(en euros)

Nature des créances payées

2001

2002

DNID

Extrapolation au niveau national

DNID

Extrapolation au niveau national

Dépenses des successions vacantes ou non réclamées (ex : impôts, gaz et électricité, charges de copropriété, téléphone, loyers)

22.533.108

112.665.540

24.113.426

120.567.130

Droits de mutation par décès

6.951.392

(non significatif)

6.811.762

(non significatif)

Total

29.484.500

147.422.500

30.925.188

154.625.940

    retour sommaire suite