Allez au contenu, Allez à la navigation

Les hélicoptères de l'armée de terre : situation et perspectives

10 juillet 2002 : Les hélicoptères de l'armée de Terre ( rapport d'information )

 

 

4. Renforcer l'approche interarmées

Enfin, et toujours compte tenu de la situation de pénurie, on peut se demander s'il ne faut pas pousser plus loin l'approche interarmées concernant les hélicoptères.

Celle-ci est déjà forte, car la formation de base est commune aux trois armées regroupée dans les écoles de l'armée de terre, alors que par ailleurs, le soutien vient d'être unifié avec la SIMMAD.

On peut également observer qu'une certaine expression commune du besoin opérationnel s'effectue déjà sous l'égide du commandement des opérations spéciales.

Sans aller jusqu'à préconiser le regroupement sous un seul commandement de tous les hélicoptères des armées, et en tenant compte des besoins très spécifiques à chaque armée, comme par exemple la lutte anti-sous-marine pour la Marine, il paraît nécessaire de considérer avec une vision plus globale les besoins dans le domaine de l'aéromobilité. Il serait bon de rapprocher davantage les différents utilisateurs en vue d'une meilleure allocation des moyens et d'une prise en compte au niveau interarmées des difficultés qui attendent nos capacités aéromobiles dans les prochaines années.