Allez au contenu, Allez à la navigation



A quoi sert le baccalauréat ?

 

C. CRÉER UNE VRAIE SECONDE DE DÉTERMINATION

Pour l'heure, la hiérarchisation des filières se nourrit du fonctionnement de la Seconde de détermination qui est de fait devenue une Seconde de prédestination. Les enseignements de détermination prévus dans cette classe ont en effet été détournés de leur sens et servent de fait aux élèves à se préorienter, avec le consentement tacite du système éducatif.

Pour redonner son sens au choix fait par les élèves en fin de Seconde, il faut donc adopter une nouvelle logique et faire découvrir aux nouveaux lycéens l'ensemble des champs disciplinaires qu'ils pourront approfondir en choisissant telle ou telle série.

Votre groupe de travail a donc été séduit par la proposition formulée par le rapport de l'IGEN et de l'IGAENR de construire une véritable Seconde de détermination, en organisant la découverte des différents champs disciplinaires sous forme de séquences trimestrielles.

Il s'interroge toutefois sur le choix de considérer comme relevant d'un même champ disciplinaire les séries technologiques industrielles et la série générale scientifique, d'une part, et les séries technologiques tertiaires et la série économique et sociale, d'autre part. Cette réunion risque en effet de gommer l'aspect proprement technologique des champs découverts. C'est pourquoi il pourrait être préférable de consacrer explicitement l'une des séquences de découverte aux seules études technologiques.

Votre groupe de travail tient également à le souligner, cette réforme de la Seconde de détermination est parfaitement compatible avec la construction d'un tronc commun en Première et en Terminale. La nouvelle Seconde préparerait en effet ainsi le choix des trois options qui viendraient compléter ce tronc commun.

Proposition n° 5 - Créer une vraie Seconde de détermination, qui permette de découvrir tous les domaines, y compris technologiques.