Allez au contenu, Allez à la navigation



Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles

21 juin 2011 : Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles ( rapport d'information )
5. Les deux axes d'une politique volontaire d'égalité

Une démarche volontaire est donc nécessaire pour favoriser l'égalité entre femmes et hommes dans les carrières sportives de haut niveau.

Un effort plus soutenu des pouvoirs publics et du mouvement sportif en faveur du sport féminin est aujourd'hui indispensable pour deux raisons : parce que les victoires remportées dans le sport de haut niveau ont un effet d'entraînement sur la pratique du plus grand nombre et parce que, aujourd'hui, le rang mondial de la France parmi les nations sportives dépend très largement d'une amélioration du nombre des médailles remportées dans les compétitions féminines.

a) Améliorer la visibilité du sport féminin dans les médias

Le sport de haut niveau constitue en quelque sorte la « vitrine » d'une discipline sportive.

Les fédérations trouvent dans les victoires et la médiatisation de leurs sportives de haut niveau des exemples positifs susceptibles de déclencher chez des femmes et des jeunes-filles, l'envie de pratiquer leur sport, permettant d'augmenter le nombre de licences féminines et le vivier des personnes aptes à encadrer les activités sportives.

La délégation considère qu'un renforcement du sport féminin de haut niveau passe par une amélioration de sa visibilité médiatique.

A cette fin, elle souhaite que des dispositions garantissant une meilleure visibilité des compétitions féminines, et du sport féminin en général, soient introduites dans le contrat d'objectifs et de moyens de France Télévisions.

La délégation apporte en outre son soutien au projet de création d'une chaine de télévision sportive nationale gratuite, en insistant pour que celle-ci puisse contribuer à une meilleure visibilité du sport féminin.

Elle relève que les médias véhiculent encore trop souvent, à l'occasion de rencontres sportives, des stéréotypes sexistes. Elle recommande en conséquence de compléter la « Charte pour améliorer l'image des femmes dans les médias » par un volet relatif aux émissions et aux retransmissions sportives.

b) Renforcer l'effort consacré à l'entraînement des sportives

Le rang mondial de la France parmi les nations sportives dépend aujourd'hui largement de l'importance des victoires féminines.

Les réussites féminines fluctuent davantage que les réussites masculines d'une olympiade à l'autre, ainsi que le montrent les graphiques ci-après, établis à partir des réussites aux Jeux olympiques des vingt dernières années56(*).

JO

Date

Classement de la France

Total médailles masculines françaises

Total médailles féminines françaises

Total médailles françaises57(*)

Albertville

1992

7

6

4

9

Barcelone

1992

9

22

7

29

Lillehammer

1994

17

3

2

5

Atlanta

1996

5

21

16

37

Nagano

1998

13

6

3

8

Sydney

2000

6

26

12

38

Salt Lake City

2002

6

6

6

11

Athènes

2004

7

17

16

33

Turin

2006

10

6

3

9

Beijing

2008

10

34

7

41

Vancouver

2010

12

6

5

11

Moyenne tous JO depuis 1992

13,91

7,36

21

Source : CNOSF

Dans le passé, les sportives ont, proportionnellement à leurs effectifs au sein des délégations françaises, remporté sur le long terme davantage de médailles aux Jeux olympiques d'hiver et d'été que leurs homologues masculins, sauf pour les médailles de bronze.

A ce titre, elles ont contribué, par leurs succès, au maintien de la France parmi les toutes premières nations sportives dans le monde.

Comparaison toutes médailles

Comparaison médailles d'or

1 : Aucune médaille d'or française au JO d'hiver 1994 (Lillehammer)

Comparaison médailles d'argent

Comparaison médailles de bronze

Mais les sportives de haut niveau françaises ont connu des contre-performances significatives lors des derniers Jeux olympiques.

La France, 12ème nation olympique à l'issue des derniers Jeux d'hiver et 10ème pour ceux d'été, n'est aujourd'hui qu'au 22ème rang si l'on ne s'attache qu'aux disciplines féminines.

Certains pays, tels que les États-Unis, la Chine ou la Grande-Bretagne, ont fortement misé sur la réussite de leurs sportives aux Jeux olympiques et cela leur a permis d'améliorer leur rang dans le classement mondial sportif.

De l'aveu général des responsables du sport de haut niveau auditionnés par votre délégation, la France ne pourra pas conserver son actuel rang mondial si elle ne se donne pas les moyens d'améliorer les performances du sport féminin de haut niveau.

Par delà l'inévitable variabilité des résultats, les performances des sportives françaises lors des derniers Jeux olympiques d'été appellent trois remarques :

- la proportion des finalistes non médaillées est plus élevée chez les sportives (41 à 55 %) que chez les sportifs (20 à 39 %) ;

- le pourcentage de médailles est plus fort chez les hommes (14 à 23 %) que chez les femmes (9 à 15 %) ;

- la relève féminine française semble actuellement marquer le pas, et les directeurs techniques nationaux semblent rencontrer des difficultés pour faire émerger de nouvelles championnes.

La ministre des sports et l'INSEP semblent parfaitement conscients de ce problème de densité des résultats et de renouvellement des athlètes femmes. La délégation les encourage à mettre davantage l'accent sur l'entraînement des championnes et à augmenter leur nombre dans les prochaines délégations françaises aux Jeux olympiques, de façon à réduire l'impact d'éventuels incidents individuels.


* 56 Sauf précision contraire, les graphiques et statistiques présentés dans cette section ont pour origine les indications fournies sur le site du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) : http://franceolympique.com/index.phtml. La composition de la délégation française pour les jeux olympiques de Vancouver n'est pas précisée sur le site.

* 57 Le total des médailles françaises peut ne pas correspondre à l'addition des médailles féminines et des médailles masculines : pour le patinage artistique, certaines épreuves sont disputées en mixte. Elles ne donnent lieu à l'obtention que d'une seule médaille pour la France mais récompense à la fois une sportive et un sportif. Votre rapporteur a donc souhaité dans ce cas comptabiliser 1 médaille féminine + 1 médaille masculine = 1 médaille française.