Allez au contenu, Allez à la navigation

Projet de loi de finances pour 2017 : Action extérieure de l'État : Français à l'étranger et affaires consulaires

24 novembre 2016 : Budget 2017 - Action extérieure de l'État : Français à l'étranger et affaires consulaires ( avis - première lecture )

II. UN RÉSEAU QUI S'ADAPTE A LA CROISSANCE DE LA COMMUNAUTÉ DES FRANÇAIS À L'ÉTRANGER 

A. UN NOMBRE DE FRANÇAIS À L'ÉTRANGER EN AUGMENTATION CONTINUE

Au 31 décembre 2015, 1 710 945 de nos compatriotes étaient inscrits au registre mondial des Français établis hors de France, soit une hausse de 1,8 % par rapport à l'année précédente. Il s'agit d'une augmentation légèrement inférieure à celle observée en 2014 (+2,3 %), ainsi qu'à la tendance moyenne annuelle d'accroissement de la communauté française à l'étranger au cours des dix dernières années (environ 3 %).

Évolution de la population française inscrite dans le monde et dans les États membres
de l'Union européenne de 1995 à 2015

Source : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Évolution de la population française inscrite par région de 1995 à 2015,
hors Etats membres de l'Union européenne

Source : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international

L'inscription au registre mondial n'étant pas obligatoire, un certain nombre de nos compatriotes n'y procèdent pas, notamment en Europe et en Amérique du Nord. De fait, on estime à plus de 2 millions le nombre de Français établis hors de France, de manière plus ou moins permanente.

* La première communauté de Français hors de France est celle résidant dans les Etats membres de l'Union européenne : 632 370 personnes inscrites en 2015. Si cette communauté est globalement stable, elle augmente fortement dans cinq pays : Malte (+9,7 %), la Lettonie (+9,7 %), la République tchèque (+9,5 %) la Bulgarie (+8,3 %) et la Finlande (+ 8,1 %).

Une inversion de tendance est à noter pour la Croatie qui a enregistré une baisse de 6,6 % alors que son taux était en hausse de 7 % en 2014. De même, Chypre, l'Espagne et l'Italie voient le nombre de Français établis sur leur territoire diminuer.

* L'Amérique du Nord regroupe la deuxième communauté française expatriée : 234 058 Français, dont 61 % (142 775) aux Etats-Unis et 39 % (91 283) au Canada, soit au total 13,7 % de nos compatriotes inscrits au registre des Français à l'étranger, en augmentation de 5,1 % en 2015.

En 2015, la communauté française installée aux Etats-Unis augmente de 4,5 %, quatre postes consulaires enregistrant une forte croissance de leur communauté : Los Angeles (+16,2 %), Chicago (+7,8 %), Washington (+6,6 %) et Houston (+6,5 %).

Au Canada, la croissance de l'effectif inscrit est de 6,1 % en 2015, les augmentations de communauté les plus importantes concernant Montréal (+7,1 %), Vancouver, Moncton et Québec.

* La population inscrite au registre dans les pays d'Europe hors Union européenne croît de 4,2 % entre 2014 et 2015 (soit une augmentation nettement supérieure à l'année précédente où le taux de croissance était de 1,8 %) et s'établit à 212 026, la Suisse demeurant le pays où la présence française est la plus forte (175 700 personnes), en hausse également de 5,1 % en 2015. Sur les 24 pays de cette zone, cinq ont des taux d'accroissement de plus de 7 %1(*) et parmi ceux-ci, trois ont des taux de croissance supérieurs à 10 % (Islande, Ouzbékistan et Serbie), ces évolutions portant toutefois sur des effectifs relativement réduits.

* La communauté française établie au Proche et Moyen-Orient, soit 138 350 personnes en 2015, diminue (-1,9 %). Cette évolution recouvre à la fois des pays enregistrant de très fortes hausses de leur population française (Bahreïn, Iran, Qatar et Emirats arabes unis, avec des taux respectifs de +11 %, +8,1 %, +7,4 % et +6,8 %) et des pays dont la communauté française diminue du fait de la situation politique (Yémen et Syrie, avec des taux respectifs de -27,4 % et -25,3 %).

* La communauté française en Asie-Océanie s'accroît de 3,8 % en 2015 (après 5 % en 2014) et s'établit à 136 282 (soit près de 8 % des Français expatriés dans le monde).

Huit pays enregistrent une croissance supérieure ou égale à 7 %2(*), parmi lesquels la Birmanie3(*) (+17,4 %), la Corée du Sud (+11%), Taïwan (+10,3%) et l'Australie (+7,7 %).

En Inde, les évolutions internes sont contrastées. Ainsi, la communauté française de New-Dehli diminue de 11,8%, confirmant une tendance déjà observée en 2014, alors que celles de Bangalore et de Pondichéry augmentent de 1,8 % et 3,9 %. En Chine, la communauté française est stable, augmentant fortement à Hong-Kong (5,4 %), mais poursuivant sa diminution à Pékin (-6 %).

* En Afrique francophone, le nombre de Français inscrits au registre progresse de 2,1 %, pour atteindre 125 148 en 2015. Il augmente ainsi au Mali (+18,7 %), au Congo (+14 %), en Côte d'Ivoire (+7,9 %). Le nombre de nos compatriotes diminue en revanche dans neuf pays de cette région, notamment au Burkina Faso, au Burundi, dans les Comores, à Djibouti, à Madagascar, en Mauritanie, au Niger, au Rwanda et au Togo.

* Représentant 111 557 personnes en 2015, la communauté française inscrite en Afrique du Nord continue à augmenter (+4,2% après 5 % en 2014), cette croissance concernant l'Algérie (+11,5 %) et le Maroc (+3,9 %), alors que la Tunisie voit sa communauté française diminuer (-5,8 %) de même que la Libye (-26 %), même si la France ne compte dans ce dernier pays qu'une communauté réduite (191 personnes en 2015).

* Le nombre de Français installés en Amérique latine (101 868) s'est stabilisé en 2015 (+0,3 %). Quatre pays voient leur population diminuer de plus de 6 % : l'Argentine (-7,5%), le Honduras (-18,5%), la Jamaïque (-20,2%) et le Salvador (-6,4 %).

* Enfin, la communauté française établie dans les pays d'Afrique non francophone progresse également faiblement (+0,4%) et compte 19 286 individus en 2015. Les Français inscrits dans les pays de cette région sont peu nombreux, sauf en Afrique du Sud (7 650 personnes).

Source : Rapport du Gouvernement sur la situation des Français établis hors de France

Les cinq premiers pays en termes de communauté française inscrite au registre sont la Suisse (175 700), les Etats-Unis (141 942), le Royaume-Uni (127 837), la Belgique (120 724) et l'Allemagne (114 020). Ces pays accueillent chacun une communauté supérieure à 110 000 Français et concentrent à eux cinq près de 40 % des Français établis à l'étranger. Les cinq suivants accueillent plus de 446 000 Français chacun. Ainsi les dix premiers pays figurant dans la liste en annexe A regroupent 60 % des Français inscrits au registre.

Parmi les 25 premiers pays d'expatriation des Français, il faut relever la poursuite de l'augmentation du nombre de nos compatriotes en Algérie (+14,8 %), au Sénégal (+9,3 %) et en Côte d'Ivoire (+8,2 %). Les plus fortes baisses ont concerné Madagascar (-5,3 %), le Liban (-5 %) et Jérusalem (-4,1 %).

La part des double-nationaux (42 % des Français inscrits au registre) est stable en 2015, leur progression (+1,6 %) étant identique à celle des expatriés inscrits (+1,8 %).

La proportion de double nationaux varie fortement d'une région à l'autre. Moins d'un Français sur quatre établi en Asie-Océanie possède une autre nationalité, alors qu'ils sont près des trois-quarts dans cette situation au Proche et Moyen-Orient. Dans les États membres de l'UE, près d'un expatrié sur trois détient plusieurs nationalités, une proportion qui s'élève à près d'un sur deux en Amérique du Nord.


* 1 Islande, Macédoine, Moldavie, Ouzbékistan, Serbie.

* 2 Australie, Birmanie, Corée du Sud, Fidji, Japon, Nouvelle-Zélande, Sri Lanka, Taïwan et Thaïlande.

* 3 Il s'agit néanmoins d'une petite communauté (777 personnes en 2015).