Allez au contenu, Allez à la navigation



 

Retour Sommaire Suite

C. INSCRIRE LE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DANS LA POLITIQUE D'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Le développement du tourisme en espace rural doit s'appuyer sur un territoire constitué et cohérent qui permettra de définir une politique, de déterminer les moyens nécessaires à sa mise en oeuvre, ainsi que les structures sur lesquelles s'appuyer en recourant autant que faire se peut à la contractualisation pour mobiliser les initiatives locales.

C'est pourquoi, s'agissant du tourisme rural, il est très important que le ministère chargé du tourisme insère sa stratégie nationale dans celle initiée par la DATAR en matière de pays et de projets de territoires à travers le projet de loi relatif à l'aménagement durable du territoire.

Un appel à projets de territoires touristiques ou d'espaces de projets à caractère touristique permettrait de faire émerger des projets globaux de développement touristiques innovants, préfigurateurs d'une méthode de travail et de stratégies à encourager à l'avenir.

Le lancement d'un programme de " pays touristique " doit contribuer de manière démonstrative à l'organisation et à la dynamisation de l'offre touristique en milieu rural, à partir d'une analyse marketing sur les pays touristiques, notamment en matière de connaissance des clientèles, de leurs attentes et de leurs modes de commercialisation efficaces.

Il s'agira de regrouper et de mettre en synergie dans un pays présentant de réels attraits et potentialités touristiques, des initiatives novatrices et structurantes pour le développement touristique, en intégrant une démarche qualité susceptible de satisfaire les consommateurs et les intermédiaires de la commercialisation.

Ainsi, le développement touristique doit-il impérativement être pris en compte dans l'élaboration du " schéma de services collectifs des espaces naturels et ruraux " prévu par l'article 19 du projet de loi relatif à l'aménagement durable du territoire.

Ce schéma doit fixer " les orientations fondamentales permettant la valorisation économique, environnementale et sociale des espaces naturels et agricoles.

Il décrit les mesures propres à assurer la qualité de l'environnement et des paysages, la préservation des ressources naturelles et la diversité biologique, la prévention de certains risques naturels, la protection des ressources non renouvelables et la prévention des changements climatique [...]

Il définit les principes permettant d'assurer la mise en valeur durable des potentialités et des caractéristiques locales de ces espaces en tenant compte de leurs fonctions économique, environnementale et sociale [...]

Il met en place des indicateurs de développement durable retraçant les états de conservation du patrimoine naturel, l'impact des différentes activités sur cet état et l'efficacité des mesures de protection et de gestion dont ils font, le cas échéant, l'objet ".

Retour Sommaire Suite