Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

(2) Les investissements du service des bases aériennes

De 483 millions de francs en 1998, les investissements du service des bases aériennes seraient réduits à 413 millions de francs en 2001, en y incluant les crédits désormais logés dans le FIATA. Cette réduction n'est toutefois qu'apparente puisqu'en 1998 les crédits destinés à la construction du nouveau siège social de la DGAC, étaient intégrés dans les crédits inscrits au budget. Par rapport à 1998, les crédits opérationnels du service des bases aériennes sont de fait majorés de 12,4 %.

Evolution des investissements des bases aériennes

(en millions de francs)

 

1996

1997

1998

1999

2000

2001

Ecarts en %

             

1999/1996

2001/2000

Infrastructures

Siège de la DGAC

Sûreté

Total

123

24,7

166

313,7

140,6

100

166

406,6

163

130

190

483

173,3

56,8

190

420,1

118,7

-

40

158,7

110

-

40

150

40,9

x 2,3

14,4

33,9

- 7,3

0

0

- 5,5

Leur évolution n'est pourtant que peu significative puisque des transferts de charge entre le budget de l'Etat et les aéroports sont intervenus à l'occasion de la réforme du système de financement des infrastructures aéroportuaires réalisée en 1999.