Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances pour 2001 : Analyse synthétique des crédits et principales observations des rapporteurs spéciaux

 

D. LE SOUTIEN DES FORCES

Indispensables au soutien des forces, ces activités subiront une nouvelle diminution de leurs moyens, à l'exception des crédits d'infrastructures.

(Millions de francs)

 

L.F.I. 2000

L.F.I. 2001

Evolution en %

Infrastructures ..................................

10 659

10 859

+ 1,9

Entretien programmé du matériel .......

15 495

14 885

- 3,9

Entretien programmé du personnel .....

1 801

1 721

- 4,4

Munitions ........................................

4 745

3 962

- 16,5

Total ......................................

32 700

31 427

- 3,9

La forte baisse des crédits d'entretien programmé du matériel, et ce malgré un transfert de 135 millions de francs en provenance du titre III, lié aux opérations d'" externalisation ", est justifiée par le ministère de la Défense par l'existence " d'importants gisements de productivité ", d'une part, et, d'autre part, par la mise en place de deux nouvelles structures : la SIMMAD (Structure intégrée de maintien en conditions opérationnelles des matériels aéronautiques de la Défense) et le Service de soutien de la flotte.

Ces deux systèmes ne devant être pleinement opérationnels avant 2003, il est regrettable de continuer d'ici là à réduire aussi drastiquement les crédits d'entretien.

Cela ne peut que contribuer, dans l'immédiat, à détériorer encore le taux de disponibilité opérationnelle des matériels, déjà très faible pour certains équipements majeurs.