Allez au contenu, Allez à la navigation



Proposition de loi portant création d'une première année commune aux études de santé et facilitant la réorientation des étudiants

 

3. Des crédits budgétaires

La majeure partie des universités semblent prêtes à mettre en place la réforme dès la rentrée 2009-2010. Précisons qu'une circulaire du 1er août 2008 les a informées de ses principales orientations et qu'une autre circulaire, du 21 novembre 2008, a défini le contenu pédagogique de la première année ainsi que la répartition des unités d'enseignement entre les deux semestres.

Un certain nombre d'universités estiment cependant nécessaire de réaliser des équipements complémentaires en matière immobilière ou audiovisuelle, afin de pouvoir soit construire des salles pour accueillir des effectifs supplémentaires ou multiplier les travaux dirigés, soit relier plusieurs sites éloignés, soit permettre la diffusion d'une partie des cours en ligne ou via des DVD ou polycopiés, comme c'est parfois déjà le cas.

Les crédits nécessaires ont été inscrits dans le cadre de la loi de finances pour 2009 au titre du plan « Réussir en licence » et toutes les UFR médicales bénéficieront d'augmentations de crédits à ce titre. Par exemple, Lille 2, Angers et Montpellier 1 avec + 25 %, ou Tours avec + 15 %. En outre, le plan de relance a permis de dégager des crédits supplémentaires pour les UFR médicales parisiennes, afin d'en améliorer les locaux.