Allez au contenu, Allez à la navigation



Projet de loi de finances rectificative pour 2010

 

4. Une augmentation des taux d'intérêt des emprunts des Etats concernés

En conséquence de l'appréciation défavorable portée sur la soutenabilité de leurs finances publiques, la Grèce, le Portugal, l'Espagne et l'Irlande ont vu leurs conditions de financement se dégrader, comme le montre le graphique ci-après.

L'écart de taux par rapport à l'Allemagne des obligations d'Etat à 10 ans pour les cinq Etats de la zone euro pour lesquels cet écart est le plus élevé

(en %)

Source : d'après le ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi

Il est à noter que si cette situation est nouvelle au sein de la zone euro, ce n'est pas la première fois que l'écart de taux d'un Etat de l'UE par rapport à l'Allemagne connaît un niveau très élevé. Ainsi, depuis la fin de l'année 2008, l'écart de taux est très élevé pour la Lettonie, la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et la Pologne, comme le montre le graphique de la page suivante.

Ecart de taux par rapport à l'Allemagne des obligations d'Etat à 10 ans :
ensemble des Etats de l'UE

(en %)

Source : d'après le ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi