Allez au contenu, Allez à la navigation



Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles

21 juin 2011 : Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles ( rapport d'information )

III. COLLOQUES ET MANIFESTATIONS CULTURELLES

L'égalité entre les hommes et les femmes ainsi que la défense des droits des femmes soulèvent des questions de société qui intéressent l'opinion et suscitent la mobilisation de réseaux militants et associatifs à l'écoute desquels la délégation se doit de rester. Ces thèmes sont particulièrement propices à l'organisation de colloques, et la délégation s'est attachée, sous l'impulsion de sa présidente, soit à prendre l'initiative de leur organisation, soit à leur apporter son soutien, soit à y déléguer certains de ses membres pour y défendre son point de vue. Elle s'est, en outre, montrée très attentive, en 2010-2011, à l'appui que peuvent apporter les modes d'expression artistiques à la défense et à l'illustration de l'égalité entre les sexes.

A. MANIFESTATIONS ORGANISÉES À L'OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME

La délégation a organisé des manifestations à l'occasion de la Journée internationale de la femme, en 2010 et en 2011.

1. Colloque sur les « mariages forcés et les crimes dits d'honneur », 8 mars 2010

La délégation a organisé, le 8 mars 2010, dans la salle Clemenceau du Palais du Luxembourg, un colloque international sur les « crimes dits d'honneur et les mariages forcés », deux formes extrêmes de violence envers les femmes, longtemps tues, malgré - ou à cause de - la gêne et l'horreur qu'elles inspirent.

La lutte contre les violences envers les femmes ayant été érigée en « grande cause nationale pour 2010 » par le Gouvernement, la délégation a souhaité contribuer à les faire sortir de l'ombre en leur consacrant un colloque.

Celui-ci a permis à des chercheurs, à des responsables associatifs, aux représentants du ministère de la justice et du ministère des affaires étrangères, ainsi qu'à des personnalités étrangères engagées dans la lutte en faveur des droits des femmes, de confronter leurs points de vue sur la réalité de ces pratiques et d'engager, avec les membres de la délégation, un dialogue sur les moyens de les contrer et d'apporter un soutien à celles et à ceux qui en sont les victimes.

Introduite par Mme Michèle André, présidente, cette journée s'est articulée autour de plusieurs tables-rondes, présidées respectivement par deux vice-présidents de la délégation, Mme Christiane Kammermann, et M. Yannick Bodin, Mme Muguette Dini, membre de la délégation et présidente de la commission des affaires sociales du Sénat, en assurant la conclusion.

Plusieurs autres membres de la délégation ont également participé à cette journée : M. Alain Gournac, Mme Gisèle Printz, Mme Odette Terrade, Mme Anne-Marie Payet et Mme Catherine Procaccia. Les actes de ce colloque ont été publiés sous la forme d'un rapport d'information15(*).


* 15 « Mariages forcés, crimes dits d'honneur », rapport d'information n° 408 (2009-2010)