Allez au contenu, Allez à la navigation

Réussir le cluster de Paris-Saclay

23 mai 2016 : Réussir le cluster de Paris-Saclay ( rapport d'information )

III. LA CRÉATION D'UN GRAND CAMPUS URBAIN AU CoeUR DU CLUSTER

Le campus urbain de Paris-Saclay est situé au sud du plateau. S'étendant sur 7 kilomètres et 600 hectares, il est délimité à l'ouest par le CEA et à l'est par l'École polytechnique.

Il englobe le vaste campus de l'université Paris-Sud ainsi que le campus de biologie du CNRS à Gif-sur-Yvette.

Il s'étend sur six communes : Palaiseau, Orsay, Saclay, Gif-sur-Yvette, Saint-Aubin et Bures-sur-Yvette.

Rassemblant la plus grande partie des établissements membres de l'université Paris-Saclay (avec des exceptions notables telles que HEC à Jouy-en-Josas ou l'université de Saint-Quentin-en-Yvelines), il s'apprête à accueillir l'école Centrale, l'école normale supérieure de Cachan, l'institut Mines-Telecom, AgroParisTech/INRA ou bien encore l'ENSAE.

Sa réalisation comprend deux grands volets :

la rénovation des ensembles universitaires situés dans la vallée de l'Yvette ;

l'aménagement de deux nouveaux éco-quartiers, compacts et cohérents, conciliant ville et nature, qui font chacun l'objet d'une zone d'aménagement concerté (ZAC), celui de l'École polytechnique à Palaiseau et celui de Moulon à Gif-sur-Yvette, Orsay et Saint-Aubin.

Selon l'établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS), ce campus urbain pourrait accueillir à l'horizon 2025 20 000 enseignants-chercheurs, 30 000 étudiants, 20 000 salariés d'entreprise et environ 15 000 habitants.

L'objectif de la création d'un campus urbain est avant tout de garantir la plus grande mixité possible entre établissements d'enseignement supérieur et de recherche, entreprises mais également quartiers résidentiels, espaces publics, commerces et services afin de favoriser les synergies entre les acteurs qui sont au coeur du concept de cluster.

Source : établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS)

A. DENSIFIER ET STRUCTURER UN QUARTIER AUTOUR DE L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Depuis le début des années 2000, plusieurs grandes entreprises, telles que Danone, Thalès, Horuba36(*) et EDF (l'EDF Lab R&D et le Campus Formation), ainsi que des grandes écoles, comme l'Institut d'optique et l'ENSTA ParisTech, sont venues s'installer à proximité du campus de l'École polytechnique implanté à Palaiseau depuis 1976.

La création d'une zone d'aménagement concertée (ZAC) de 232 hectares située presque en totalité sur la commune de Palaiseau a pour but de densifier et de structurer un quartier beaucoup plus resserré, afin de faciliter l'accueil de nouveaux établissements (ENSAE, Institut Mines-Telecom, AgroParisTech/INRA) et de le faire bénéficier d'infrastructures et d'espaces publics de grande qualité (réaménagement des boulevards et des parvis notamment).

À noter également la construction de bâtiments d'enseignements et d'une halle multisport mutualisés.

Sur le plan des transports, ce quartier sera structuré autour de la gare Palaiseau de la future ligne 18 du Grand Paris express. Par ailleurs, le bus en site propre Express 91-06 récemment entré en service assure désormais une communication fluide avec le quartier de Moulon.

La ZAC du quartier de l'École polytechnique : chiffres clés

Surface : 232 hectares

Programmation totale : 870 000 mètres carrés dont :

- 196 000 mètres carrés d'enseignement supérieur et recherche ;

- 360 000 mètres carrés de développement économique ;

- 200 000 mètres carrés de logements familiaux ;

- 78 000 mètres carrés de logements étudiants ;

- 36 000 mètres carrés de services, commerces et équipements publics.

Source : établissement public d'aménagement Paris-Saclay

Bilan financier prévisionnel de la ZAC du quartier
de l'École polytechnique

Recettes

402

Dépenses

402

Charges foncières enseignement supérieur et recherche

43

Foncier

48

Charges foncières développement économique

144

Études générales

7

Charges foncières logements étudiants

35

Travaux voieries et réseaux divers + espaces publics

232

Charges foncières logements familiaux

103

Équipements publics ZAC

42

Charges foncières services commerces

11

Participation autres équipements

5

Participation État transfert foncier

42

Participation infrastructures primaires

26

Participation État Campus et CPER

10

Maîtrise d'ouvrage, frais financiers et divers

42

Participation collectivités locales + Divers

14

   

Source : établissement public d'aménagement Paris-Saclay (EPAPS)


* 36 Société japonaise de fabrication d'instruments de mesure et de matériel optique.