Allez au contenu, Allez à la navigation

Les missions locales : du rapport Schwartz à la Garantie jeunes, trente années d'accompagnement des jeunes en difficulté

7 juin 2017 : Les missions locales : du rapport Schwartz à la Garantie jeunes, trente années d'accompagnement des jeunes en difficulté ( rapport d'information )

B. DES ENTITÉS AUTONOMES BÉNÉFICIANT D'UN FORT ANCRAGE TERRITORIAL

Le réseau compte actuellement 445 missions locales et plus de 6 560 sites, permettant une couverture quasi complète du territoire. Les missions locales emploient près de 12 000 professionnels.

Organisation territoriale des missions locales en 2015

Région

Nombre de ML

Nombre de sites

Dont nombre d'antennes

Dont nombre de relais et de lieux de permanence

Nombre moyen de communes par structure

Alsace

10

143

32

101

90

Aquitaine

23

402

73

306

100

Auvergne

14

183

11

158

93

Basse-Normandie

13

303

27

263

140

Bourgogne

16

146

31

99

128

Bretagne

17

443

56

370

75

Centre

20

313

21

272

92

Champagne-Ardenne

15

166

9

142

131

Corse

4

77

9

64

248

Franche-Comté

10

85

18

57

178

Guadeloupe

1

30

7

22

33

Guyane

1

19

5

13

22

Haute-Normandie

12

164

57

95

118

Île-de-France

76

654

135

443

17

La Réunion

4

56

28

24

6

Languedoc-Roussillon

17

369

54

298

91

Limousin

6

142

11

125

124

Lorraine

18

228

24

186

129

Martinique

3

54

18

33

11

Mayotte

1

26

6

19

17

Midi-Pyrénées

10

253

49

194

302

Nord-Pas-de-Calais

26

536

148

362

59

Pays de la Loire

21

328

84

223

71

Picardie

17

331

26

288

134

Poitou-Charentes

14

266

25

227

107

Provence-Alpes-Côte d'Azur

28

381

85

268

34

Rhône-Alpes

47

440

83

310

61

Total général

445

6 563

1 137

4 981

84

Source : Délégué ministériel aux missions locales, Bilan d'activité des missions locales 2015-2014, avril 2017

Dans un rapport de novembre 20163(*), l'inspection générale des affaires sociales (Igas) rappelle que chaque structure couvre un territoire comprenant en moyenne 17 400 jeunes âgés de 16 à 25 ans. Elle note cependant que des disparités importantes existent selon les territoires. Ainsi, le territoire de la mission locale d'Ambert dans le Puy-de-Dôme ne compte que 2 000 jeunes alors que celui de la mission locale de Paris en comprend 322 500, soit un écart de 1 à 160.

Effectifs des missions locales par métiers et niveaux en 2015

 

ETP

%

Accompagnement

8 747

73,8 %

- chargés d'accueil

1 101

9,3 %

- conseillers de niveau 1

2 733

23,1 %

- conseillers de niveau 2

4 226

35,6 %

- responsables de projet

686

5,8 %

Support

1 728

14,6 %

- assistant administratif

632

5,3 %

- assistant de direction

303

2,6 %

- assistant de gestion

223

1,9 %

- assistant financier

178

1,5 %

- assistant informatique

112

0,9 %

- chargé d'animation

132

1,1 %

- chargé de communication

88

0,7 %

- chargé de documentation

59

0,5 %

Encadrement

1 072

9,0 %

- responsable de secteur

589

5,0 %

- directeur

483

4,1 %

Autres (hors convention collective)

309

2,6 %

Total

11 855

100,0 %

Source : Igas, rapport sur le modèle économique des missions locales pour l'insertion professionnelle et sociale des jeunes, novembre 2016

L'article L. 5314-1 du code du travail dispose que « des missions locales pour l'insertion professionnelle et sociale des jeunes peuvent être constituées entre l'État, des collectivités territoriales, des établissements publics, des organisations professionnelles et syndicales et des associations. Elles prennent la forme d'une association ou d'un groupement d'intérêt public. Dans ce dernier cas, elles peuvent recruter des personnels qui leur sont propres ».

Ce fort ancrage territorial constitue le fondement des missions locales, qui ont été pensées comme des organes fédérateurs de l'ensemble des acteurs locaux compétents en matière d'insertion professionnelle et sociale des jeunes. Ce partenariat s'appuie notamment sur un principe de cofinancement (cf. infra) et de mise en commun de moyens entre l'État et les collectivités territoriales. Les missions locales s'appuient en outre sur de nombreux partenariats avec les acteurs locaux concernés par l'insertion sociale et professionnelle des jeunes.

Cet ancrage au sein de leur territoire se retrouve au sein des instances dirigeantes de chaque structure. Entités autonomes, les missions locales sont en effet présidées par un élu local, majoritairement un maire. Les élus locaux sont également présents au sein des conseils d'administration, qui rassemblent en outre des représentants des services de l'État et des partenaires locaux.


* 3 Igas, rapport sur le modèle économique des missions locales pour l'insertion professionnelle et sociale des jeunes, novembre 2016.