Allez au contenu, Allez à la navigation

La France, un champion agricole mondial : pour combien de temps encore ?

28 mai 2019 : La France, un champion agricole mondial : pour combien de temps encore ? ( rapport d'information )

III. UN RECOURS MASSIF À DES PRODUITS AGRICOLES IMPORTÉS, DONT UNE PARTIE SIGNIFICATIVE NE RESPECTE PAS LES NORMES SANITAIRES REQUISES EN FRANCE

A. DES IMPORTATIONS SIGNIFICATIVES SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS

Source : Vincent Chatelier, INRA, SMART-LERECO, d'après Douanes françaises

En parallèle de cette perte de parts de marché à l'exportation, la France a recours massivement à l'importation de produits agricoles et alimentaires, dont une partie importante pourrait être produite sur son territoire.

Depuis 2000, les importations ont été presque doublées en France (+ 87 %) tandis que les exportations, dans le même temps, augmentaient de 55 %.

En définitive, les importations couvrent une part de plus en plus importante de l'alimentation des Français. Si pour la viande bovine les importations en volume semblent stabilisées voire légèrement en baisse, cela constitue une exception. Exception sans doute temporaire compte tenu des signatures, déjà effectives ou en cours de négociation, de traités de libre-échange avec des pays fortement exportateurs de viandes bovines à des prix compétitifs (traité CETA ou traité Mercosur).

Pour les fruits et légumes, la part des fruits et légumes français dans la consommation des ménages français se réduit chaque année. Près d'un fruit et légume sur deux consommés en France est aujourd'hui importé.

Source : France Agrimer

Les importations représentent 34 % de la consommation intérieure de volailles en 2017 alors qu'elle ne comptait que pour 13 % en 2000.

On constate une explosion des importations en provenance de Pologne, de Belgique et des Pays-Bas.

Importations françaises de volailles

(en tonne équivalent-carcasse, 2000-2017)

Source : Vincent Chatelier, INRA, SMART-LERECO, d'après Douanes françaises

Même dans le secteur des produits laitiers, où la France dispose de positions solidement établies, la valeur des importations a été multipliée par deux entre 2005 et 2017, compte tenu de l'augmentation des importations de fromages et de beurre.

Importations françaises de produits laitiers

(en milliards d'euros courants, 2000-2017)

Source : Vincent Chatelier, INRA, SMART-LERECO, d'après Douanes françaises

Alors que la production française de porcs stagne depuis 2006, les productions allemandes et espagnoles ont augmenté respectivement de 20 et 30 % en volume sur la même période.

La France importe ainsi 25 % de sa consommation de porc, notamment des jambons bio depuis l'Espagne, pour répondre aux habitudes alimentaires des Français.

Évolution du solde commercial porcin français

(en millions d'euros courants)

Source : Vincent Chatelier, INRA, SMART-LERECO, d'après Douanes françaises